Un forum Rpg basé sur la série transformers prime et qui prend effet entre la saison 2 et 3.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BURNING MAN - NEVADA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Mar 21 Fév - 1:14

[Hrp, merci knock pour le titre  ]

--- Y'a-t-il un pilote dans l'avion? ---

Citation :
Vraiment y'a pas à dire, je suis fantastique même dans les airs. Mon profilage est par-fais. Quel plaisir que de sentir l'air parcourir tous les recoins de mes articulations...

" Knockout… euh… comment dire… pourriez-vous éviter ce genre de commentaire quand je vous portes? Ce que vous faites à vos articulation avec l'air me parait un peu trop louche pour que j'ai envie d'y être mêlé.…"
Honnêtement, un psychologue me prendrait surement comme client après de tel propos. Mais à ma décharge, j'avais passé 9 mois en compagnie de 2 jumeaux à l'esprit aussi tordu qu'un ressort et à l'humour tout autant graveleux… autant dire que n'importe quelle phrase, à mes yeux, pouvait devenir tendancieuse.

Citation :
Heureusement que je n'ai pas eut l'idée de te disséquer par surprise
"Ho zut, moi qui adore les surprises."
Je vous l'avais dit que j'avais besoin d'un psy !

Citation :
D'ailleurs en parlant de truc qui meurt et qu'on retrouve sur terre... Tu as bien parlé de l'Holocauste? Comme le vaisseau laboratoire de Shockwave? Et pourquoi tu en parles comme d'un Cybertronien?

" Non non, je parlais de Holocauste comme :  

Le sacrifice par le feu d’un animal. Pratiqué par les Grecs dans le cadre des rituels chthoniens, il l'est aussi dans la tradition israélite. Utilisé dès le XIXe siècle dans les langues française et anglaise pour désigner le meurtre à grande échelle d’un groupe social ou ethnique, il devient l'un des termes parfois employés après la Seconde Guerre mondiale pour nommer le massacre systématique …  

Fis-je, d'une voix monotone digne émission pour humain approchant la date de péremption... enfin des viocs quoi !
Nan, je déconne, c'était la définition que je viens de trouver sur le net.

Et oui, je parle bien de celui-là de vaisseau.
Et je ne suis pas lié aux bestioles d'Holocauste au passage …

Lui rappelai-je. Enfin je crois... a moins que je ne lui mentais?
C'était une bonne question... A se reposer peut-être à un meilleurs moment.

D'ailleurs? "
Je vais vous apprendre ce qu'on appelle le changement de sujet. Car mettre Knockout dans la confidence n'était pas dans les plans de Megatron. Vu que le pourcentage de me faire botter le train par Megatron à mon retour était élevé, autant le réduire en n'expliquant pas tout à Knockout. Comme par exemple qu'Holocauste à une personnalité.
" Vous n'y avez pas un labo quand vous étiez disciple de Shockwave?
Si c'est le cas, il est squatté par un charnu… maintenant. "

Alerte météo : Fort risque de scandale d'un Knockout dans la région du Burning-Man !  
Avec des rafales de hurlements rageur de force 3.

--♦--

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimus Prime
Admin Fondatrice
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 19
Localisation : Mmmm excellente question

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Sam 25 Fév - 0:15

L'humaine me remercia à sa façon encore une fois de l'avoir sauvé, mais pour moi elle n'avait pas à le faire. C'était au fond de moi un devoir. Si il n'y avait pas eu la guerre sur Cybertron nous en serions pas la. Je fus néanmoins interpellé quand elle sortis qu'il ne lui restait pas moins de 3 ans de vie. Les Humains vivaient beaucoup plus longtemps après tout non ? Pourtant je ne lui posais pas la question. Ou du moins certainement pas maintenant. Ce n'était clairement pas la moment. Elle appela une personne parce que j'imagine un nom de code très certainement car là aussi ce n'était pas un nom tout comme "Docteur".

Mais je fus vite ramener à la réalité quand Blitzwing se transforma lui aussi en forme cybertronienne. Je ne fis plus attention à ce que me disais le "Docteur". Blitzwing fonçant avec force et esquivant mon coup d'épée.  Ce fut comme au ralentit et avec force je le sentis me renverser au niveau du bassin avec brutalité.  Pourtant le sol ne vint pas. Un portail c'était ouvert et je le voyais au dessus de moi. La vitesse de la chute augmentait et avec mon poids et celui de Blitzwing cela n'arrangerait rien.

Le choc vint, je sentis Blitzwing se décrocher et je me sentis rouler sur du sable dévalant une pente à grande vitesse avant de finir au bout de quelques instants par m'arrêter.  Le sable. Tout ce que je déteste. Ça rentre de partout et ça gratte les systèmes électriques.
Il faudra passer au car-Wash des Humains. Il faut dire que cette une bonne invention des Humains ça.
Toujours engourdis je réalisa que je ne savais pas si L'humaine  était avec moi pendant la chute ou si elle avait saute.
Avec une certaines crainte avec cette chute et cette bonne roulade j'ouvrais mes optics malgré les grains de sables énervant.

-Docteur ? Questionnais je.

J'espère qu'elle n'est pas blesser ou voir pire même éteinte. Ce n'est certainement pas ce que je veux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://transformersprimerpg.forumactif.com
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Sam 25 Fév - 0:31


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Contexte

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Sur la route, toute la sainte journée

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Dim 26 Fév - 13:19

Tss, hypocrite, répliqua Knockout, tu es un volant. Tu vas à plusieurs fois la vitesse du son et tu vas me prétendre que tu n’aimes pas sentir l’air tout autour de toi ? A d’autre. On est deux engins taillés pour la vitesse.

Knockout leva un sourcil surpris et eut un petit rire à l’annonce que son laboratoire de l’holocauste devait être squatté par un charnu, comme l’avait dit Thunderstorm.

Les humains sont donc désespérés à ce point pour trouver intéressant un laboratoire qui a du être complètement dévasté lors du crash du vaisseau ? Enfin j’imagine que pour eux, c’est le summum de la technologie… Je me demande ce que j’ai bien pu y laisser d’intéressant. Hmpf, je ne m’en souviens pas, mais de toute façon, ils ont dû en faire un immense gâchis. Quel dommage que nous ne l’ayons pas retrouvé avant les humains…

Knockout interrompit à ce moment-là ses râleries : en effet, il venait de voir Blitzwing foncer sur Optimus, sur lequel, s’il distinguait bien, s’accrochait l’humaine. Sous eux s’ouvrit soudainement un portail qui n’était certainement pas d’origine Decepticon vu que le Némésis devait encore résonner des sons de la chanson humaine…

Optimus vient de se faire la malle avec notre anti-virus, et par pont terrestre, ce qui veut dire qu’on peut espérer d’autres autobots dans le coin. J’espère que tu as un plan B. Sinon je ne donne pas cher de nos peaux. Et il faut toujours qu’on récupère le Laserbeak… Cette journée est en train de partir en vrille, si j’ose dire.

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glam-Crusher
Free Hugs

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/01/2017
Age : 31
Localisation : Sur la plage abandonnée... des cadavres empilés... attendent la fin de l'été...

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Lun 27 Fév - 2:53

Nous arrivâmes en plein désert, proche du festival!
Glam roulait hors-piste à une grande vitesse, se rapprochant rapidement de notre objectif!
Assis derrière le volant, je pouvais admirer que c'était bien plus grand que la dernière fois que j'étais venu: chaque année voit le monde s'agglutiner de plus en plus ici, comme si ceci était le nouveau haut lieu de la jet-set!
Bon, ça n'allait pas tarder à le devenir, à ce rythme...
Dans 10 ans,  faudra venir ici en avion privé!
C'est le destin  de tout ce qui a du succès: une Miley Circus par-ci, un Justin Biberon par-là, et c'est mort!

-WHOA! Hurla une voix joyeuse dans l'habitacle, celle de l'autobot. C'est géant! J'adorej'adorej'adore!
Bon, comment va-t-on faire pour se la jouer discret?

-Facile! Fis-je, cool. Je descends et tu reprends ta forme normale.
-HEIN???! T'es taré ou quoi?! On doit passer discret, j'te rappelle!
-C'est le Burning-Man, Black Metal-Sakura! Ici, le seul moyen de passer discret, c'est de ne pas être discret!
-On a un souci! fit la voix de  Ratchet au communicateur. Je ne perçois plus le signal d'Optimus!

Glam dérapa, me secouant sans ménagement.
-Flute! J'ai failli bouffer le volant! Doucement quand tu piles!
-Chut! C'est quoi  cette histoire, Ratchet? Il est…
-Non, je ne pense pas! Ce n'est pas simple de tuer Optimus, surtout aussi vite et j'ai capté un pic d'énergie ressemblant à ceux des ponts terrestres.
-Donc, il a des soucis avec les Decepticons. Retrouve le!
-Yo, Girly! Comment tu peux savoir qu'il a des problèmes avec…
-T'en connais beaucoup, des êtres capables de créer des ponts terrestres?

Bon là, elle n'avait pas tort. Néanmoins, perturbée, se transformer ne lui vint pas à l'esprit.
-Attends! C'est quoi, ça?

Je me demandais ce qui venait d'attirer son attention lorsque je remarquais un groupe qui s'éloignait des abords du festival en chantant un ersatz peu glorieux des chants de nos ancêtres Noirs et transportant quelque chose de métallique.
Ils étaient loin, mais pas suffisamment loin pour la désormais Autobot.
-… Laserbeak…
-Euh? C'est quoi, Laserbeak?
-Le minion de Soundwave! Soundwave  serait ici? Non! Ces Humains  seraient morts depuis longtemps pour oser trimbaler ainsi son serviteur.

Elle décida de contourner et voir ce qu'il se passe.
Il y eu une explosion accueillie par des clameurs du groupe qui avança vers le trou créé à la  dynamite et ils y posèrent le Laserbeak.
-Pourquoi il ne bouge pas, ce con? demanda Glammy.
-C'est l'heure de la sieste… la sieste doit être une chose sacrée, chez lui.
-T'as pas mieux que ça en magasin? Tant d'humour pourri, je suis en train de mourir de désespoir! Soupira-t-elle, désespérée.
-Désolé… Je baisse un peu, là!
-D'accord, on ne sait pas où se trouve Optimus mais je pense que Laserbeak pourrait nous aider à y répondre, ce fichu mini-espion.

Un avion de chasse de taille conséquente s'approcha du festival avec un robot... un Cybertronien, quoi, accroché en dessous et... se prenant pour Superman.
-Des amis à toi? Ils ont de drôle de jeux!
-Knockout. L'ancien assistant de Shockwave. Je l'ai connu pendant la guerre. Il servait comme médecin. L'autre, je le connais  pas! se contenta-t-elle de répondre. Ça pouvait compliquer les choses que d'autres Decepticons se  pointent.

-Qu'est-ce qu'ils font, là?
Le groupe s'était éloigné du Laserbeak pour se diriger vers un gros truc étrange.
-C'est quoi ce machin? Qu'est-ce qu'ils vont faire avec?
L'un d'eux commença à mesurer les distances avec un appareil de géomètre, il me sembla. Les autres semblaient manipuler le "machin" qui ressemblait à une catapulte.
Glam démarra en trombe, faisant parler toute sa vitesse!
-Whow! Doucement! Hurlais-je  en  m'accrochant à ce que je pouvais… et je ne pouvais pas grand-chose!

L'objet balança un énorme rocher vers le trou dont nous nous rapprochions.

En fait, je ne compris pas trop ce qu'il se passa. Ca se mit à tourner… la cabine  rétrécit rapidement, je me sentit éjecté en l'air… je vis les nuages au loin, le sol au loin, tout au loin et tournoyant… je sentis que l'énorme main de Glam me rattraper au vol, je fus embarqué dans un véritable manège à sensations… j'entendis un fracas et entrevit des gravats tomber autour de moi… et j'avais envie de gerber... et avait les neurones trop embrouillés pour comprendre de suite que Glam avait fracassé le rocher d'un seul coup de poing en plein vol.

Les manipulateurs d'engin sorti d'un âge indéfinissable restèrent interloqués par l'intervention du robot géant tandis que Glam se redressa, me tenant dans sa main droite et secouant nonchalamment la gauche pour chasser les débris du rocher tout en toisant les furieux de la catapulte.
Elle se retourna, regarda Laserbeak et le sortit du trou.

-Ratchet! Prépare un pont! J'ai un oiseau à qui je dois causer au calme. Mais d'abord, je dois  veiller à ce que 2 Decepticons qui viennent d'arriver ne causent pas de dégats.
-Je te fais ça!

Elle eu un dernier regard pour les pauvres gars et les salua en  secouant légèrement les doigts:
-Merci, les amours! Vous ne m'en voudrez pas si je le garde? C'est un peu dangereux pour vous de jouer avec ce genre de type? Piaf? Je sais pas trop! Vous êtes mignons choupis!
Le pont apparut et elle lança le Laserbeak dedans
-Que...? Mais...? Laserbeak?! Mais ça va pas?! Tu as balancé Laserbeak! Hurla Ratchet.
-Non?! J'étais pourtant sure que c'était un avion  en papier! T'inquiète, il est neutralisé. Assure-toi juste qu'il le reste! Prépare un autre pont déclenchement à mon signal, celui-là. J'ai 2 indésirables à surveiller!
Et elle s'accroupit pour me poser, attendant  de voir si la fête allait se ponctuer en hurlements et sauve-qui-peut divers et variés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Jeu 2 Mar - 16:30



--Je larguais une grosse caisse (n'allez pas répéter à Knockout, il serait vexé) --


" 3 fois la vitesse du son." Répondis-je machinalement. " Enfin, pour l'instant. Le docteur a l'intention de me préparer des moteurs supraluminique mais ils sont encore dans leurs calculs, y'a la recherche du matos, pleins de restrictions.. je sens que ça va être une prise de tête et les… " Je stoppais mes blablas pour regarder à mon tour dans la direction qu'occupait jadis Optimus." Efféchié ! " Lançai-je instinctivement, en songeant au bordel que cette simple disparition allait engendrer.

" Bon, on met la main sur son jumeau. C'est lui Mister Informatique. Alors pour le reconnaître, c'est simple: tout l'inverse de sa jumelle, la femelle humaine qui a disparut avec Optimus Prime. Il est brun, elle est blonde. Il est classique, elle est extravagante. Il est calme, elle plutôt à tendance hystérique … etc … je vais pas tout t'expliquer, hein? On a pas que ça foutre! Tu comprendras sur place." Je repérais l'Alexseï. " Ah! le voilà !  En tout cas tu as de la chance, il te mettra jamais une main au pare-choc, lui. Avec la femelle, ça aurait été une autre histoire! Attention à l'atterrissage."

Je larguais Knockout à 100 m de la cible et quelque mètre au-dessus du sol. Juste assez haut pour qu'il ne se râpe pas sur la caillasse de ce sol désertique et pas assez haut pour qu'il est le projet de me tuer car il s'était fait une bosse. En fait, faire une mission avec Knockout, c'était comme faire une mission avec une femelle chochotte. "Naan! Je vais m'abîmer! J'ai mal aux pneus! Tu m'as rayé ! …. " Un bon entrainement si par la suite je voulais me trouver une p'tite cybertronienne.

"  … pauv' Prime, je me demande si il va réussir à garder sa pureté …. seule avec Blitzwing et Lisitva.. " Soupirai-je, en reprenant de l'altitude. C'était une combinaison fatale pour la santé mentale.

A 200m de haut, ayant écouté l'avis de Knockout, je passais rapidement au radar la zone pour détecter d'autres sources d'Energon. Comme il disait: si Optimus était là, il ne devait pas être seul. Et BiNGO. Une "grosse madame robot" se baladait dans une zone du Burning. Même pas besoin de détecter son Energon pour la repérer vu sa taille 3.


----♦----


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Contexte

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Sur la route, toute la sainte journée

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Sam 4 Mar - 19:11

Supraluminique? Eh bien eh bien, c'est Mégatron qui va être jaloux, remarqua Knockout avec un sourire narquois en pensant à leur leader.

Eh attend une minute Thunder! Dit ensuite Knockout, mais c'était inutile : le Decepticon l'avait déjà lâché, après lui avoir montré qui chercher et s'était carapaté vers un autre objectif. Sympa cette balade en avion, pensa-t-il. Il allait vite et sans user ses pneus, ni les salir. Par contre, il avait quelques insectes collés ici et là, qu'il enleva d'un revers négligent de la main, dans un : Pfeu! insupportables bestioles.

Bon. Je dois trouver un jumeaux qui ne ressemble pas à son jumeaux. Encore une bizarrerie de charnue... Donc. Quelqu'un de calme, brun et classique dans son apparence. Et comment je retrouve ça dans une agitation pareille..?
se demanda Knockout, avant de s'apercevoir que... Au burning man, il n'y avait que des humains plus ou moins agités (ou a moitié endormis), habillé bizarrement et avec des coupes de cheveux... Disons... Uniques.
Autant dire que retrouver l'humain en question s'avérait, en fait, d'une simplicité enfantine.

Le Decepticon se dirigea vers le charnu qu'il pensait être le bon. Ce dernier, qui avait vu qu'on faisait attention à lui, s'arrêta, mains dans les poches. Et bingo, c'était bien Aleksei, qui pensait :

Le rouge c'est Knockout non? Le médecin psychopathe. Que me veux-t-il et pourquoi ai-je l'impression que je dois ce cadeau à Thunderstruck? On peut pas profiter du Burning man tranquille...

Humain... commença Knockout, avant de se faire interrompre :

Homo sapiens sapiens. C'est ça. Bravo. Velocitronien si je ne m'abuse.

Interloqué, Knockout leva un sourcil et se retint de crier un truc du genre "SILENCE, piètre charnu, c'est moi qui parles! Si tu prend la parole sans y être invité encore une fois, je t'écraserais comme l'amas de cellules primitives que tu es!". Déjà parce que c'était plus le genre de Starscream, et ensuite parce qu'il devait récupérer quelque chose d'important :

Exacte. Vous en savez beaucoup, j'en déduis que vous êtes bien l'un des humains affiliés à Thunderstorm. Parfais je vais donc pouvoir faire court : j'ai besoin d'un antivirus. Thunderstruck m'a affirmé que vous pourriez me le fournir. Je vous conseil de le faire rapidement si c'est le cas car la patience de Mégatron doit s'effriter de minute en minute. Et il n'y a pas grand chose à effriter quand on parle de la patience de Mégatron.

Je peux vous aider. Rapidement, je vais faire mon possible : je suis en vacances. Mais pourquoi un Decepticon voudrait-il un anti-virus... Mnon ne répondez pas. Je crois deviner, mais il me faut un peu plus de détail : quel virus, et dans quel machine est-il?

Le Némésis. Et pour le virus un... truc qui chante Afro circus. Entrainant mais pas vraiment du goût de Mégatron, surprenament, dit Knockout sarcastique que l'humain agaçait légèrement. Il avait un petit côté... Shockwave, et cette seule pensée le contrariait. L'ingénieur lui manquait. Un autre...

Aleksei eut un sourire amusé.

Ah oui, je l'aime bien celui là. Bon. Par contre, ce n'était pas très diplomatique... Mais plutôt amusant. Venez, dit-il en se dirigeant vers la tente que sa sœur et lui avaient sur place. Ça risque de vous étonner, mais je n'ai pas l'anti-virus sur moi. Je sais, piètre charnu, blablabla. Oh ne faites pas cette tête, vous n'avez rien dis mais vous l'avez pensé.

Hmph! Tout ça ne me plait pas plus qu'à vous. Plus vite se sera fait, et plus vite je repartirais, fit Knockout qui ignora la dernière phrase de l'humain, en esquivant une humaine bariolée et complètement défoncée qui voulait le... Erk. Toucher.

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Sam 11 Mar - 0:27

[Hrp : Une semaine d'attente ! Dans le respect de la tradition des rôlistes : Je grille le tour de glam !  Wink ]


--- Bein? On nous a piqué notre jouet ?---

C'était un peu la tête que tirait les humains quand ils virent le robot géant partir avec le Laserbeak.

"- C'était quoi ça?"

"- Une sorte d'Horus mais en moins noir et avec deux gros boobs... "

"- Et une maxi paire de porte-jarretelle."

"- Faudrait peut-être le dire à Bastet qu'on a plus son avion?"

"- Tu crois?"

"- Bein ouai..."

"- Bon bein on y va. Tiens? R'garde là-haut? C'est pas Horus d'ailleurs?"




--- Et la fête se ponctua de hurlements ---


Est-ce que cette " grosse dame" était Decepticon? Sans doute pas. Je ne l'avais jamais vu sur le Némésis. Si elle était neutre, sa présence ne m'intéressait pas.

A la rigueur une Decepticon Isolée? Hm. Le dernier cas en date étant Airachnée. Alors, en connaissance de cause, autant considérer cette nouvelle venue comme un potentiel danger. Mais je ne pouvais pas l'attaquer. Le Seigneur Megatron pourrait me reprocher d'avoir retourné cette potentielle alliée contre nous.

Mais si elle était Autobots? C'était elle qui me tirerait dessus… sauf si… Ah les humains. Je ne comprenais pas la haine de Megatron envers cette race, alors qu'ils étaient si utiles. Il me suffisait d'atterrir au milieu d'eux pour qu'aucun Autobots n'osent m'attaquer de peur de les blesser. Oui, c'était une façon pour le moins original d'utiliser ce fameux "Facteur Humain".



J'allais lancer l'opération " Entrons dans la danse". J'adore filer des noms à mes plans. Un truc de soldat. On aime donner des noms à chacune de nos actions.

J'entamais donc ma descente vers un lieu surpeuplé. Je ralentis un maximum pour ne pas cramer d'humain. J'avais constaté qu'un humain cuit était moins efficace comme bouclier. Sans doute car il n'y avait plus rien en eux à sauver pour un Autobot. Puis, jouant de mes ailerons avant, je m'approchais en vol stationnaire. Tout en douceur. Si on venait à me tirer dessus à cet instant, je tombais sur la foule en tuant quelques uns au passage.  

Les têtes des charnues se levèrent vers moi, retenant leur chapeau et commençant à s'écarter … Oh non! Hors de question mes p'tits insectes. Restez près de moi, ne vous éloignez pas! N'ayez pas peur même si je suis un avion militaire. Écoutez…
Après une rapide recherche dans mes données humaines, j'émis une musique ( que je savais leur plaire et pour cause, je l'avais de nombreuses fois entendu dans leur fête) à pleine puissance.


Je trouvais enfin une utilité à ces baffles… oui, des baffles dans un avion de chasse. Cherchez pas ! Idée de Lisitva pour faire la fête.

Un cercle se créa autour de ma zone d'atterrissage. Et le spectacle commença !  


En premier ma transformation. Les plaques du Berkut commencèrent à pivoter, s'écarter et glisser les unes sous les autres. Car vous avez déjà essayé de faire entrer 22m de long et 17 d'envergure dans un corps de 8m6 de haut? Et bien autant dire que cela tenait du l'exercice de fakir et que mon blindage provenait de ce mille feuilles de plaques se superposant les une sur les autres.

Je restais un genoux au sol le temps que l'opération se fasse. Oh, j'aurais pu me déplacer, mais mon but était d'attirer les humains autour de moi, pas de les blesser par mes ailes se repliant, et autant dire que la musique les faisait venir tels de papillons de nuit volant autour d'un phare!

Puis adressant un clin d'œil aguichant à une de ces créatures voulant me toucher, je me relevais dans un déhanché qui aurait pu allumer toute une ville! Avec un croisés de jambes, je pivotais sur moi-même et envoyait un moon-walk en abaissant ma visière dans un : SEXY AND I KNOW IT !

Qui aurait cru que les clips de ce Michael Jackson me seraient utiles un jour?  Pas moi en tout cas. Et vu les hurlements d'excitation de la foule m'entourant à présent, mon opération séduction auprès des humains étaient une réussite.

Je claquais quelques mains d'humains, essayant de ne pas leur briser de doigts par mégarde. Je me saisis à deux doigts de la bouteille de jesépakoimécétéhalcoolisé qu'on me tendit. Je la vidais cul-sec dans un " OuCH?  C'est de la bonne. Envois une autre ! "

Enfin, ayant rassuré la foule par un comportement indécent pour un Decepticon servant Megatron, je soulevais quelques autochtones pour les poser sur mes épaules afin de parfaire mon armure de charnus anti-Autobots.
Puis Je déambulais ainsi dans la fête. Envoyant quelques pas de danse et de la musique forte. Entouré de mon troupeau de brebis égarées m'adulant tel un Ange déchu, descendu des cieux pour leur apporter de nouvelles possibilités de débauches.

Bien que dans mon fort intérieur, mon orgueil de Decepticon me hurlait " T'AS PAS HONTE !! TE DÉVOYER AVEC UNE SOUS RACE! ". Orgueil qui fut vite mit KO par le fêtard en moi et l'alcool que je m'envoyais à chaque pas.



Ce fut ainsi que j'arrivais devant Alekseï et Knockout. Des bouteilles d'alcool terrestre coincées entre chacun de mes doigts de la main gauche. Sur mes larges épaules 5 femelles humaines, si peu vêtues que nues le résultat aurait été moins érotique, se trémoussant et me chouchoutant, retirant le sable et les insectes tel ces oiseaux nettoyant les dents d'un hippopotame. Et autour de moi un troupeau d'humains surexcités dont certains prévoyaient déjà de m'ajouter des couleurs chatoyantes. Visiblement, le pied de Blitzwing ne leur avait pas suffit! Mais ça, je ne le savais pas.    

" Aloha, Flash McQueen. " Envoyais-je à Knockout, en anglais, posant un avant bras sur son épaule. " T'as retrouvé mon ruskoff? Classe. D'mon côté, j'ai repéré une Cybertroniene." Je m'envoyais une autre bouteille. " J'sais pas trop ce que ça veut dire Aloha, mais ça sent la playa et la farniente. J'adoore. "

Puis une bouteille, taille humaine, arriva devant le nez du Médecin. " Bois. Tout glissera mieux. On est compatible avec leur alcool. Je commence à surkiffer cette planète. " Je pris une des humaines sur mes épaules par la taille pour la poser au sol. " Va me chercher d'autres… C'est quoi ça? " Je regardais la bouteille que je venais de boire. "OUai, va me chercher la même chose. Tu seras un trésor, ma puce." Elle détala dans un gloussement ravie pour m'en trouver d'autres.

" OUaip, on aurait pu envahir une planète plus pourrie. Ici, suffit de les papouiller et les flatter pour avoir ce qu'on veut."   Fit-je, en Cybertronien. Sans doute aurais-je été Autobots, s'ils n'étaient pas aussi coincés du pot d'échappement! Quoique… les manipulations, c'était plus du Decepticon.

--- ♦ ---

_________________


Dernière édition par Thunderstruck le Lun 1 Mai - 4:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Contexte

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Sur la route, toute la sainte journée

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Mer 15 Mar - 21:02

( rp commun com d'hab)

--- Le désert qui rend fou ---

Yo Thunder, fit Aleksei, évitant d’utiliser son nom de code « Horus ».

Knockout regarda Aleksei, qui sirotait un cocktail. Il fronça les sourcils. Quand avait-il eut ? Et pourquoi lui n’en avait pas ? Rhââ que les cocktails cybertronien lui manquaient ! Et puis ce n’était pas la question ! Le russe avait l’air… Blasé ? Pas étonné en tout cas par la performance de Thunderstruck. Il se retourna vers ce dernier :

Thunderstruck… C’était QUOI ça ? Depuis quand tu… Et puis quand tu as… Comment ça se fait que…

Le médecin plissa les yeux avant de s’approcher de son confrère et le menacer d’un doigt sous le menton, et de dire d’un ton inquisiteur :

Thunder, Thunder, mon cher, je dois dire que ta prestation était très impressionnante. Ce qui me conduit à te poser les questions suivantes :
1- Ce n’est pas la première fois n’est-ce pas ?
2- Tu ne t’es jamais fait prendre à en juger la tête de Mégatron, tout à l’heure dans le Némésis.
3- Comment ça se fait que je n’ai JAMAIS été invité !


Beeein tu fais partie des vieux coincés... répondit Thunderstruck. Je ne savais pas que ça pouvait te brancher les fêtes.

Rhâââââ ! Hurla Knockout, qui avait oublié le virus. Il se tenait la tête entre les deux mains. Puis il énuméra de manière exagérée sur ses doigts :
Thunder ! Tu es vraiment un crétin ! Je suis un spécialiste des champs de courses et un médecin, qu’est-ce que tu crois que je faisais de mon temps quand je ne travaillais pas sur Vélocitron ! Toi, là, donne-moi ce… fut. C’est de l’alcool ? De la bière ? C’est alcoolisé ? Parfais.

Knockout se saisit du fut de bière (de 50 litres…) et commença à boire par le petit robinet. Après quelques instants, il le reposa.

Ce n’est pas aussi bien qu’un cocktail de chez nous, mais ça ira. Aaah, le Flaming Hammer. Je tuerais pour en avoir à nouveau !

A cette pensée, Knockout eut une tête qui… Heu… Le mieux ça reste une image :
Spoiler:
 

-Привет Sokar! déclara Dimitri.

-Bonjour Sokaris ! Heu on cherchait ta sœur, mais tant que tu y es, on a un message pour elle… Dit Pierrick.

Dimitri et Pierrick venaient d’arriver. Tous deux étaient amis des Russes. Enfin, pour être précis, Dimitri était même un cousin (et Russe). Un militaire de carrière fana de démolition. Pierrick lui était français et un ami de la famille. En fait pour être exact, les deux familles se connaissaient depuis la révolution française, quand les Lavallière étaient venues se réfugier en Russie pendant quelques années.

Pendant ce temps, Orianne, cousine de Pierrick, amie de Dimitri et des deux Russes (si vous avez perdu le fil : moi aussi, ne vous inquiétez pas) montaient sur Thunderstruck et virait le girl-bande accrochée à lui en tirant d’un coup sec leurs cheveux  :-" Cassez vous de là les Bimbos ! Celui là est à moi !" Une fois montée sur l’épaule du Decepticon, elle lui colla un smack dans un " Salut mon p'tit piou! Tu nous as manqué."

Puis elle se tourna vers Alekseï et Knockout, à qui elle jeta un regard presque étonné : Heu, je rêve ou ta sœur s’est fait un sextoy géant ? Il vibre ? Elle peut me le prêter ? Nan elle ne voudra jamais. Je peux en avoir un moi aussi ? Un noir ?

-Quoi, il t’en faut un plus grand c’est ça ? Plaisanta Dimitri.

J’suis vexé, fit Thunder, en refilant une bouteille à Orianne.

Knockout regarda Thunder. Puis l'humaine. Puis Thunder. Son incompréhension grandissait de secondes en secondes... Ou plutôt que son incompréhension, son appréhension à l'idée d'en savoir plus.

" - Tu crois qu'il s'imagine que …" Chuchota Orianne.

" - Je crois bien.. " Répondis Thunder, sur le même ton, avec un petit sourire. " On m'avait dit qu'il était tordu…. mais à ce point?"

"- Ah, toi avoir gros manche! Comment résister? " fit Orianne, en imitant l'accent de  Lisitva ce qui fit recracher à Thunder une partie de la bouteille qu'il buvait dans un éclat de rire.

Alekseï ne répondit pas. Il regarda Knockout les yeux ronds, comme s’il tentait en même temps de chasser les images qui traversaient son imagination. Il jeta le verre de son cocktail vide, qui alla se briser dans un *cling* avant d’en chopper un autre au passage d’un des… Serveurs ? En fait il y avait des gens avec des vélos et des plateaux à boissons, ce qui répondait à la question de Knockout au début de ce… Merdier sans nom ? Ah si il en a un : Burning Man.

Ne t’approche jamais de ma sœur, conseilla Alekseï au Decepticon, qui tentait surtout de comprendre ce qui était en train de se passer bordel !

Je ne compte pas lui faire du mal... A ta soeur. En tout cas pas pour le moment... On était venu faire quoi déjà? Ah oui, le virus... Oh et puis zut, ça peut attendre, Soundwave n'est pas en état de nous espionner, faut en profiter. Santé!

Conclut le Decepticon en prenant une nouvelle rasade de bière.

Heu... Au fait, on vous a dis qu'une grande dame en porte jarretelle avait piqué l'avion de Bastet? fit Pierrick, sérieux, qui tenait tout de même à délivrer son message. Même si tout le monde avait l'air d'avoir oublié. Et de n'en avoir rien à foutre. De l'avion et de l'avoir oublié.

Et elle avait de ces Boobs! ajouta Dimitri, en mimant une poitrine opulente.

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Jeu 16 Mar - 0:59

Citation :
Ah oui, le virus... Oh et puis zut, ça peut attendre, Soundwave n'est pas en état de nous espionner, faut en profiter. Santé!


Et pendant ce temps, sur le Némésis  





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Dim 19 Mar - 15:08

----Et le Laserbeak dans le papier d'alu ! ----


J'eus un léger sourire en entendant Aleksei avertir un Knockout s'imaginant que c'était lui le danger. Etais-je à ce moment là un salaud en ne le prévenant pas du risque potentiel que représentait une femelle dont la vie amoureuse se résumaient à "puissant moteur dans belle carrosserie"? Car en effet, Lisitva était une mécanophile. Oh pas dans le sens tordue du terme. A savoir ceux cherchant à se repro-SIK- rien que d'y penser j'en ai des nausées. Non. Mais elle était suffisamment atteinte pour éprouver du dégout quand un être de sa race la touchait. Mais n'entrons pas dans les détails…. a mon avis, le sujet allait revenir assez rapidement sur le tapis.

Car pour le moment, quelque chose m'agaçait personnellement :
" Non on m'a pas piqué. Je suis ici."
Je continuais un brin vexé.
" Et combien de fois je vais devoir répéter que je suis pas l'avion de Bastet. Ok, elle m'a bidouillée mais je suis avant tout une créature dotée d'une conscience et d'un libre arbitre et d'une… " .

"- Énorme susceptibilité. "Me coupa Orianne. "
On parle pas de toi, mon p'tit piou. On parle d'une sorte de gros drone télécommandé que nous a confié Babas'.

- Bastet vous a confié un espèce de gros drone. Elle voulait le voir disparaitre définitivement? demanda Alekseï.

Je relevais un sourcil. Détail que j'avais rapidement comprit que chez mes petits amis humains, c'est que les coïncidences n'existait pas.
"- Par hasard, ce drone, il serait pas violet ? "

"- Ouaip."

"- Avec des ailes se divisant en deux."

"- Comme un X-wing ouaip."

"- Bien bien… donc j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle Knockout."
Annonçais-je, au Medecin tentant un marathon bière avec son fût. De la bière. Aie.. l'organisme cybertronien - je le savais d'expérience- digérait mal la bière. Comprenez par là qu'on le vomissait après qu'elle nous ait saoulé. Maintenant imaginez un organisme mécanique de 6m de haut vomissant? Sacré spectacle!
" Heu, change d'alcool."
Lui conseillai-je. En lui tendant plusieurs bouteille de rhum.
" Donc la bonne nouvelle, c'est qu'on a retrouvé la trace du Laserbeak. La mauvaise est que ces CRÉTINS D'HUMAINS ONT JOUE AVEC !!" Fulminais-je.
J'entendis mes réacteurs gronder sur le coup de la colère. Oups. Je détestais cela mais certaines de mes fonctions étaient relié à mes émotions. Surprit, je me retournais tel un chien découvrant que sa queue battait.

" Cool ! On contrôle encore la situation." Voulu me rassurer Orianne, en me tapotant une de mes épaulettes. " Nous savons où est captain Boob. Elle va arriver ici." Elle désigna l'arrière de leur campement d'où s'échappait une lumière bleutée.

" OH NON!" Je me pris la tête entre les mains. " Ne me dites pas ! … non… je ne veux pas savoir.. Enfin si ! C'est quoi ça ." Fis-je en arrachant une toile. … " Ouf, c'est qu'un Générateur à Energon. " En principe j'aurais du dire : Quoi? Un générateur à Energon! Bande de Malades! Vous allez attirez comme des insecticons sur une décharge tous les Cybertroniens du coin ! Mais je m'étais imaginé pire, aussi je me contentais d'un : " J'ai cru un instant que vous aviez installé un portail. Ou pire. "

Je pris un air blasé. Un œil mi-clos, les lèvres pincées et un sourcil relevé. Je venais de comprendre: " Aleksei… ne me dit pas que ta tordue de sœur a installé ça pour attirer des cybertroniens … Genre un Prime, par exemple? Avec lequel elle a disparut. Non, c'est pas le genre de ta sœur de faire copain copain avec un prime pour tenter de lui piquer sa Matrice de Commandement? "

----♦----

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Contexte

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Sur la route, toute la sainte journée

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Dim 19 Mar - 18:59

--- Burning Bière ---

Knockout eut un regard circonspect pour les humains. Étais-ce parce qu'il était étonné que tous ces humains ne semblent absolument pas surpris par la présence de Decepticon? Parce qu'il était déjà bourré? Ou alors étais-ce parce que dans tout ça, il n'y comprenait plus rien. Il reposa son tonneau de bière (qui était presque vide de toute façon) et prit la bouteille que lui tendait Thunderstruck, et en bune gorgée. C'était mieux.

J'hésite. Par quoi je commence?

-Comment ça vous avez perdu le Laserbeak?
-Le laserbeak était ici?
-Comment avez vous fait pour le... Désactiver?
-Que faisiez vous avec?
-Kicéça Captain Boob?
-Pourquoi avez vous un générateur à Energon ici?
-Comment ça, voler sa matrice de commandement?
-Ok, donc on fait quoi maintenant?

Voilà. Démerdez vous, répondez à tout ça. Dans le désordre peu importe, je n'y comprend plus rien à cette histoire.


Ouaip. En temps ordinaire, le médecin du Némésis n'aurait pas eut de mal à faire le tri maaaais... Il découvrais qu'effectivement, ils étaient compatible avec l'alcool des humains... Pour sa plus graaaande joie. Après une looooongue période d'abstinence, c'était la meilleure nouvelle du moment : il allait pouvoir se bourrer la gueule. Enfin non, ça c'était pour les blitzwing. Disons qu'il allait boire jusqu'à oublier les lendemains. Et qui sait? Peut être que Starscream serait plus supportable? Hm, pas sûr, avec sa voix de crécelle, s'il hurlait, ça allait être un cauchemard. Bah! Tant pis, Carpe Diem.

Aleksei regarda Knockout, puis Thunder, puis Pierrick, puis Orianne et enfin Dimitri. Puis il répondit à Thunder :

Bien sûr que non Thunder voyoooons, tu connais ma sœur ce n'est pas son genre. Elle avait juste envie d'avoir de la belle lumière bleutée. Elle trouve que ça va bien à son teint et que c'est assortie à sa coiffure.

...

Nan je plaisante. Le générateur c'est pour son épilateur, elle en a marre des coupures d'éléctricité au Burning.


Oui, c'était parfois difficile de savoir quand Alekseï arrêtait de plaisanter.

Elle s'est fait une épilation au laser. Elle a pas besoin d'épilateur. T'as oublié, moi non! répliqua Thunder

Aleksei fit rouler ses yeux dans ses orbites :

C'était du sarcasmes Thunder. Évidemment que c'est pour vous attirer! On attire pas des abeilles avec du fumier. Ses mots exactes, si je me souviens bien c'est : plus on est de fous, plus on rit.

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glam-Crusher
Free Hugs

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/01/2017
Age : 31
Localisation : Sur la plage abandonnée... des cadavres empilés... attendent la fin de l'été...

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Mar 21 Mar - 5:51

Ce que Glam-Crusher appréciait par-dessus tout, c'est être admirée… et faire la fête, aussi.
Bon, Vous me diriez alors: "Mais pourquoi a-t-elle été gladiatrice?"! A croire qu'une bonne baston, c'est une fête: y'a du monde, de la musique et des gens qui se trémoussent sur une piste!

Et nul ne pourra dire que Glammy ne s'amusera pas au Burning-Man!
Les autres partirent… certains hommes… adulescents… geek… je ne sais pas trop en fait… eurent la bave qui leur coula des yeux lorsque la néo-Autobot se releva… pas franchement de manière guerrière, mais plutôt semblable à une pole-dancer avant de s'aventurer entre les premières tentes en faisant gaffe aux Humains... mouais! Parait que c'est Autobot, de faire gaffe aux Humains! Les festivaliers restèrent impressionnés par les presque 10 mètres de femme de métal qui passait sous leurs yeux.

-Oaaah! Fit l'un d'eux, dépassé par Glam-Crusher, et qui semblait hypnotisé par la démarche particulière de la Cybertronienne, en particulier… la partie qui sait faire se retourner les hommes.
-C'est où le Club des Mécanophiles? Je veux m'inscrire!

-La source d'énergon est par là… à 3 km! C'est énorme, cet endroit! Le pied! Fit-elle, passant instantanément du sérieux aux yeux de petite fille qui veut regarder dans toutes les directions en même temps! Elle est tarée, cette fille!

Elle danse en marchant, ne semblant pas plus que ça inquiétée par le fait que, proches de nous, il y avait 2 Decepticons.
Ce qui comptait, là, c'est la musique.

D'ailleurs, un curieux demanda:
-Hey, Girl! Tu sais balancer le son comme l'autre?

Celui-là, il voulait mourir!?! Demander à Glam d'imiter quelqu'un? Elle qui se vante d'être unique? C'est du suicide!

-Laisse tomber. Fais-je au gars afin d'assurer sa sécurité. Glammy me regarda et sourit:
-Ben alors, Daryl? On ne sait plus s'amuser?

Nieh?!
Un fossoyeur dirait: "Les bras m'en tombent!"
Elle aurait tué pour moins que ça, à une époque, d'après ce que m'avait raconté Bulkhead!

Ca, pour avoir de la sono, elle en a à revendre! Elle a scanné le genre de limousine conçue pour aller se trémousser en boite, pas pour être conduit pépère au siège de sa multinationale!



Elle recommence à danser en marchant jusqu'au point et je vois au détour d'une tente, 2 autres robots: un rouge et argent et un noir avec des étoiles russes.
Un russe noir?! C'est une blague?! Si ça existait, ça se saurait!
Les 2 semblaient en pleine discussion avec les Humains, chose qui était étrange pour des Décepticons... ils sont pas vraiment connus pour ça... Ca parlait de choses que je ne comprenais pas trop: de matrice de commandement, de générateur à energon... surement le truc qu'on charchait... de Laserbeak et de Captain Boob? C'est quoi ça, une parodie de super-héros interdite aux moins de 18 ans?
Le rouge et argent semble… bizarre… On dirait qu'il essayait de garder une certaine dignité qu'il pouvait oublier pour l'instant… comme s'il était… Non…
Je levais les yeux vers Glammy et réalisa... euh.... qui était Captain Boob!
-Hm!... Dis, Glam? Tu crois que les robots peuvent se bourrer la gueule?
-Pas "robots"! Tu m'as jamais vu sur Cybertron après les victoires à fêter? Si je te dis mon nombre de victoires, tu sauras mon nombre de cuites! Merde! L'alcool humain marcherait sur nous? Et je le savais pas?
Elle eu la tête de la réalisation des choses ratées pendant ses années sur Terre!
-Un instant. Elle chuchota pour son comm interne. Ratchet, essaye d'entrer en contact avec Optimus le plus vite possible! Comment, je m'en fiche, même en morse s'il le faut: y'aurait apparemment une Humaine qui cherche à lui piquer sa matrice de commandement.
Je crois que les Decepticons manipulent des Humains pour piéger Optimus... et il est tellement préchi-précha-gnagnagna-les Hums sont gentils car tout petits et tout fragiles. Vera rien venir, le Dalaï-lama camionneur!


Elle eu les yeux se mettant à briller et me posa au sol.

Ouh, les yeux qui brillent, c'est son signe que ça va bientôt castagner!
Bon, j'ignore, moi, qu'en réalité, elle passe les 2 robots… pardon… Cybertroniens au crible… analysant leur structures, leurs faiblesses et la circulation d'énergie.

Mais, pourtant, elle approche de son pas chaloupé et coupe sa musique pour ne pas faire interférence avec celle qui passait chez les gars dont je reconnus plusieurs:

-Ce bon vieux Knockout? Ca faisait un bail, dis donc! Elle regarda du coin de l'œil le russe noir. Et c'est qui, ton pote presqu'aussi beau gosse que toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Contexte

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Sur la route, toute la sainte journée

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Lun 27 Mar - 21:14

Knockout regarda le tonneau de bière. Il regarda ensuite Glam Crusher, les yeux ronds et son sourire disparu. Il connaissait déjà l'autobot qui venait d'arriver. C'était une ancienne Gladiatrice de Cybertron qui... Qui avait craqué sur lui. Sauf que... Comment dire? Il n'avait pas vraiment le béguin pour les gladiatrice musculeuse adepte de dissection.
Bon, certes il aimais la dissection lui aussi mais... Ah laissez moi tranquille!! C'est pas pareille! Y'a les bonnes dissections et les mauvaises, voilà! Et en plus elle faisait ça devant un parterre de spectateur, quelle vulgarité! Une bonne dissection se doit d'être faite dans l'intimité d'un laboratoire, sans personne pour entendre la victime crier voyons.

Je crois que je suis en plein bad trip. Mon pire cauchemar vient de débarquer sur terre. Quelqu'un pour me confirmer que je suis en train de cauchemarder?

Aleksei répondit :

Non, c'est la réalité. Dûr, cru et si le moment n'était pas mal choisi au vu des portes jarretelles de la demoiselle de Cybertron, je dirais même la vérité toute nue.

Knockout manqua de tomber à genoux, mais il se reprit : elle risquait de vouloir le consoler!

IIIIIIRK!

Knockout se jeta dans les bras de Thunderstruck, passant ses bras autour de son cou, comme une princesse devant une araignée.

Thunder! Vite! Pleine Vitesse! Barrons nous! Manœuvre d'évitement! Babord toute! Transformation en avion! C'est le moment de me prouver que tu es plus rapide que moi! Allons récupérer des trucs et des machins pour Mégatron!

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Mar 28 Mar - 1:48

---- Un jour mon prince viendraaaa ♫ ----

Je pourrais vous décrire ma tête quand j'entendis une voix inconnue etc. etc. etc. … mais ne tournons pas autour du pot et venons en à ce qui vous intéresse le plus: Ma réaction quand Knockout, notre vaillant médecin Decepticon, se jeta dans mes bras de cette façon :


Je relevais un sourcil perplexe, debout, le tenant dans mes bras.
Debout car en grand paranoïaque - étant violet, j'avais vite apprit que paranoïa était synonyme de survie - je m'étais mit sur mes gardes. Et perplexe bein... parce que ça le faisait bien à ce moment-là. Il faut toujours soigner son style. C'est un truc de Decepticon. Les Autobots sont les gentils naïfs et nous, nous sommes les pervers classieux.  

" Ne t'inquiète pas princesse! Je te sauverai de la méchante … " Fis-je, en faisant un pas de valse car vu le ridicule de la situation, nous n'en étions plus à ça près. Et puis le ridicule ne tue pas. Ça se saurait sinon! Car se serait un vrai génocide sur le Némésis! " méchante quoi au juste?? Knockout? C'est ta belle-mère? "

" Bon Knocky, d'accord j'ai les optiques jaunes, mais j'espère que tu ne me confonds pas avec Breakdown. J'ai pas vraiment les même tendances. Comme prendre les coups à ta place. Te couvrir quand tu fais des courses illégales . Me faire engueuler pour toi. Et je ne sais pas de quelle taille était celui de Breakdown, mais le mien est très gros. Ouép, j'ai un énorme instinct de survie."  
Quoi vous aviez pensé à autre choses messieurs dames? Rho, c'est que vous avez l'esprit tordu.

" Quant au aussi bogosse? Permettez moi de rectifier: autant comparer un mannequin lingerie à un sportif haut niveau. On ne boxe pas dans la même catégorie. Si on me demande, c'est pas pour la bogossitude, mais pour la bourrinitude. Et accessoirement pour sauver les princess.. Velocitroniens en danger." Fis-je remarquer taquin, un léger sourire en coin, réajustant d'une secousse mon Knockout dans mes bras.

" D'ailleurs, étant un bourrin, mon QI étant limité: je n'ai rien comprit. Donc j’accepte de faire tout ce que tu m'as demandé, même tes trucs de marin pas du tout évidant sous forme d'avion, seulement si l'un de vous me met au courant. Je vous en serez reconnaissant. Et quand je parle de courant, knocky, je ne parle pas de ta petite lance nerveuse. "
Demandai-je obligeamment. Et bien sûr, en grand et pur innocent que je suis -bruhum- je n'avais absolument pas fait exprès d'user de ces termes là. Je ne savais pas d'avance que "Lance nerveuse" allait prêter à confusion. Je précise, c'est ironique…

"  Mais tout de même, je savais que ta jaquette flotte au vent jusqu'à l'horizon, mais de là a avoir peur d'une femme? Tu me surprends. T'as peur qu'elle t'écrases par mégarde ou quoi? Et je te rappelle que les machins sont Laserbeak et l'antivirus. L'un d'eux est ici. "

Mais dans tout ça "et Orianne?" me diriez-vous? L'humaine posée sur mon épaule, qu'un jeté de Knockout manqua d'écraser, avait eut de bons réflexes. Car même moi je n'avais pas prévu l'action de notre Médecin. A présent, elle se laissait discrètement glisser le long de mon dos.

----♦----

_________________


Dernière édition par Thunderstruck le Lun 1 Mai - 3:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glam-Crusher
Free Hugs

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/01/2017
Age : 31
Localisation : Sur la plage abandonnée... des cadavres empilés... attendent la fin de l'été...

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Mer 5 Avr - 0:12

Revoir un vieux pote d'armée, ça fait toujours plaisir, à ce qu'on dit. Knockout et moi avons servi Mégatron avec honneur... Non, le coup de l'honneur, c'est une blague, ne vous laissez pas avoir !
Mais là, il déconne un max, le Knockout !
Nom d'un filon d'energon ! Il osait avoir peur comme une jouvencelle qui n'avait jamais sparkmaté de sa vie ?

J'en avais les yeux comme des soucoupes volantes, complètement choquée !
Me faire ça à moi ?! Non mais le petit saligaud ! Je lui fais peur, maintenant ?! Bon, faut dire ce qui est : j'ai été classée dragueuse lourde ! Je séduisais les mâles comme je combattais : sans pitié ni reddition... je crois que ça l'avait un peu traumatisé, à l'époque.
Il avait l'habitude de se planquer derrière Breakdown à chaque fois que je lui parlais... Ah! Ces grands timides! Je n'y voyais pas trop d’inconvénient... ni, d'ailleurs, dans l'idée d'une "soirée" à 3.

Mais de là à hurler comme une gonzesse ! Non mais oh !

-Mais... Mais... Enfin ! Knocky chéri ?!
Totalement choquée par ce comportement de... goujat ! D'accord, j'avais quitté les Decepticons, il y a bien longtemps, et en de mauvais termes... il faut dire que la destruction de ma planète, c'était suffisant pour me mettre « en mauvais termes » avec la folie de Mégatron.
J'inspirais profondément, mais, dans ma tête, j'avais ça :
... des envies de lui écraser sa petite tête de malpoli qui pourrait au moins demander comment je vais au lieu de s'affoler comme un lapin dans la lumière!

Et le gars aux étoiles se mit à danser et charrier allègrement le pauvre médecin.
Bon, il y a une époque, j'aurai considéré que seule moi pouvait prendre dans mes bras et tourmenter mon Knocky d'amour, mais je me suis assagie avec le temps... et beaucoup d'événements ont contribué à ce que j'apprenne.
Et je devais avouer qu'il dansait pas mal, le grand-là !
En plus, faut admettre qu'il n'est pas mal. Je ne l'avais vu, pourtant, il avait quelque chose de familier. Une impression bizarre. D'instinct, je le scannais et voyais sa structure. Plutôt bien armuré doublé de caoutchouc, sacré armement, des pieds adaptables, forme avion de combat russe... des connections solides... de quoi donner du fil à retordre au combat, ce qui lui rajoutait du charme.

Il demanda ce qu'il se passa, ne comprenant pas trop. Donc, de toute évidence, il ne savait pas qui j'étais.
D'un certain côté, aujourd'hui, je ne suis pas fière de ce que j'avais fais à l'époque. Mais je dois admettre... Ah ! C'est pas le moment !

L'humour sur la jaquette de Knockout me laissa un peu perplexe.
En effet, je connaissais ce genre de vêtement grâce à internet, mais j'ignorais que Knocky en portait ? Et, actuellement, il n'en avait pas...
Je demandais à Daryl :
-T'as vu une jaquette, toi ?
Il me regarda avec un regard incrédule :
-Hein ? Non, c'est une expression. Tu débarques de la Lune, ou quoi ?
-Ben, en fait, d'un peu plus loin.

Le grand Noir inconnu dit un truc qui me révéla une info importante. Ils recherchaient le Laserbeak et... un antivirus ??!
Bon, le Laserbeak, je savais très bien où il était, mais pourquoi avaient-ils besoin d' antivirus ?

Je me repris une peu, croisais mes bras sur ma poitrine et demanda tranquillement :
-Et tu veux être mis au courant de quoi, exactement, mon mignon ? Parce que, là, ta question est un peu vague, dirait un surfeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Contexte

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Sur la route, toute la sainte journée

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Ven 7 Avr - 22:59

Knockout dût retenir un cri d’effroi lorsque Glam-Crusher s’adressa à lui. En fait, il est vrai qu’avant la guerre, il n’avait jamais eu une réaction aussi violente… Mais… Imaginez.

Avant la guerre, une fille pas DU TOUT de votre gout vous poursuit de ses… Ardeurs véhémentes (sans doute à cause de son côté gladiatrice). Puis la guerre est déclarée. Bon, manque de bol, elle est dans le même camp que vous. Et puis, le vent tourne : elle est considérée comme déserteurs, alleluja ! La guerre se passe. Des milliers d’années. Vous ne voyez plus la fille. Vous l’oubliez.

Et là. PAF ! A des millions d’années lumières de votre terre natale, alors que vous l’aviez complètement oubliée… LA FILLE. Et qui recommence à vous draguer. Vous êtes seul désormais, vous avez oublié toutes vos techniques d’échappatoires et votre meilleur pote, celui avec lequel vous avez fait les 400 coups, celui qui était toujours là pour vous couvrir, est mort.

Par contre, la fille, elle, n’a pas oublié ses techniques de dragues. Ni tous les « bons » moment passé ensemble.

Thunder, dit Knockout d’une petite voix, ne bouge pas. Sa vision est basée sur le mouvement… Je crois qu’elle te trouve à son goût… Fuis… Fuis pauvre fou ! Tu ignores ce qui t’attends ! C’est une ancienne gladiatrice…

Il se mit à murmurer : « Sa conception de la tendresse se résume à te serrer dans ses bras jusqu’à ce que tu sois réduit à l’épaisseur d’une feuille de papier, et la dernière fois qu’elle a demandé quelque chose poliment en respectant la volonté de son interlocuteur, c’était pour demander « garçon, la même chose »…

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Sam 8 Avr - 4:25



--- Palad1/2 ---

" A son goût? Elle veut tout de même pas me manger??
Ah, et Blitzwing..."

Ça n'avait rien a voir, mais je venais de me rappeler d'un coup en entendant cette musique :


Avant de m'égarer dans mes pensées que j'étalais à l'oreille de l'univers.  
"Il faut aussi qu'on retrouve Blitzwing. C'est fou ce qu'ils égarent comme trucs ces jours-ci dans le Némésis. On a même perdu un Starscream. Bon c'est pas une grosse perte, lui.

Oui bon bref, revenons à notre discussion : si je comprends bien, knocky, tu reproches à une gladiatrice d'avoir une conception de la tendresse de gladiateur? Vision de Médecin qui m'échappe pour le coup. "


J'eus comme un flash dans ma tête :
" Ow... ""
J'eus des yeux comme des soucoupes.
" .....  je m'en étais pas rendu compte mais..ça veut dire? .. enfin... en suivant ta définition de la romance chez les gladiateurs: Plus je frappe, plus j'aime...  Megatron et Starscream sont Conjunx Endura...?????? "

Spoiler:
 

" Bon ok, je viens de m'auto-écoeurer, je vais gerber et je reviens."
Déclarais-je, calmement en écartant les bras pour laisser tomber le Médecin au sol.
" Et arrêtes de me fiche la honte devant mes humains. Ça craint, comme ils disent.
Alekseï? Tu veilles sur le "grand sensible" et tu lui files l'antivirus -et je ne parle pas de légionnaire romain- ouaip, je viens de ruiner la blague que tu allais sortir.
Orianne et Pierrick? Vous me saoulez la touriste et son morpion.

Et à mon retour, je veux de meilleures explications à ce merdier que des blagues nazes! Et quand je dis merdier, je parle de : Z'êtes quoi au juste l'anti-Knocky? Ou est le Lazerbeak que vous avez perdu les morveux et où est passé mon Energon Vodka promis si je venais! "

Voir le rp dans le Némésis, oui, j'avais la mémoire longue en ce qui concernait la bibine!

Je m'éloignais, contournant les tentes, d'un pas mesuré. Autant dire que chez moi la mesure est la cadence militaire. Et bientôt, ils purent entendre le doux bruit d'un dégobillage d'Energon mélangé à l'alcool en provenance du lieu où j'avais disparut. Maudite imagination !

Devant Daryl, un seau de rhum arrangé avec une grande paille apparut. Enfin pas exactement une apparition, c'était Orianne qui le portait et, sans demander l'avis du "morpion", le lui flanqua entre les bras.

Pierrick, quant a lui, fit rouler un tonnelet de bière vers les jambes de la "touriste".

Et de nouveau j'avais un flash d'intelligence. Ça commencer à devenir douloureux.
"  ALEK? "  En effet, je voyais la moitié du duo, mais pas l'autre " Ta sœur? Elle est où?"   Cette autre qui serait déjà à côté de moi, entrain de me sermonner sur ma consommation d'alcool, alors que chez elle, c'est son alimentation principale... avec le chocolat.

---♦---

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glam-Crusher
Free Hugs

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/01/2017
Age : 31
Localisation : Sur la plage abandonnée... des cadavres empilés... attendent la fin de l'été...

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Dim 9 Avr - 23:29

Daryl ne rechigne jamais devant un verre de rhum. Mais alors, un seau entier... et porté par un joli petit brin de fille... pani p'oblem !
Le rasta commença à siroter la boisson.

-Hmm ! Bois bandé-carambole ! Tu t'y connais, ti'oiso !


Bon, il est clair que la réputation aphrodisiaque du bois bandé était un peu surfaite, mais Daryl, de toute façon, s'en moquait... la Oriane était un aphrodisiaque à elle toute seule. Sacrément bien gaulée, la petite, et sachant se mettre en valeur.

-Vous savez sacrément bien accueillir les gens. Je m'appelle Daryl, au fait.

Dit-il, en une demande tacite de nom de la part de la jeune fille.

Pendant ce temps, je croisais les bras sur ma poitrine, écœurée par le comportement de Knockout. Franchement, oser parler moi ainsi, ce n'est pas correct du tout :

-Knocky, tu me déçois ! Nous qui avons vécu tant de folles soirées !
C'est vrai quoi, on s'amusait bien quand il faisait le timide excessif pour me livrer Breakdown !
C'était adorable, ce côté j'arrange les coups pour mes potes sans en avoir l'air. Tellement... Knockout!
C'est pour ça que je l'adorais.

Par contre, le grand noir, là, il avait un petit côté tout à fait attirant et intéressant. En plus, il a des Humains. C'est du bon Autobot en herbe: au lieu d'un seul, il en a toute une tripotée!
Du coup, autant répondre à sa question quand il revint :
-Je suis Glam-Crusher, mon mignon. Et Lazerbeak, c'est moi qui l'ai. Ne me remercie pas : tes gentils humains l'avaient neutralisé et allaient lui balancer un roc qui l'aurait sacrément endommagé. Tu sais à qui il appartient ? Crois-moi que s'il avait récupéré son Lazerbeak ainsi amoché, Soundwave aurait mis un point d'honneur à régler personnellement le cas des idiots qui l'auraient mis dans cet état... et je doute que ces amas de barbaque aient quoi que soit qui puisse attirer la moindre forme de mansuétude chez lui.

Ces humains, de toute évidence, ce sont ses potes. Autant ruser.
Seule, j'aurai juste fait un carnage des familles comme je les aime, mais y'avait Daryl ! Fallait que je veille sur toute cette bande, là autour !
« Notre devoir est de protéger ce peuple contre une guerre qui ne les concerne pas », qu'il dit sans arrêt, le Prime !
Quelle plaie, ces Humains ! Pourquoi fallait-il que tout bon Autobot qui se respecte se doit d'avoir un boulet aux pieds ?
Bon, cela signifie, par conséquent, qu'Optimus et Ratchet sont de mauvais Autobots ! Allez, Optimus a la carte « C'est moi l'chef ! » qui le dispense. Mais Ratchet, lui, n'a pas d'excuse!

Je me rapprochais de lui :
-Et, crois-moi, t'as pas envie de voir ce que Soundwave est capable de faire quand il s'énerve. Tu m'donnes quoi pour que j'te le rende ? Et c'est quoi, dans l'tonneau ? Fit-elle en regardant ce qu'on avait fait rouler à ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Contexte

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Sur la route, toute la sainte journée

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Mer 12 Avr - 18:35

--- Burning Man, scène 4, acte 1 ---

« Folles soirées. Oui, de folles soirées ou tu étais la seule à t’amuser », rétorqua Knockout en reniflant d’un air dédaigneux. Le médecin Decepticon se releva en s’époussetant, tentant d’avoir l’air digne, ce qui était plutôt difficile après une prestation pareille. Mais l’attitude de Thunder venait de lui rappeler qu’il n’avait plus Breakdown pour veiller sur ses arrières. Et ce malgré le caractère de l’ancien Véhicon qui avait tendance à lui rappeler son partenaire décédé.

De son côté, Aleksei regarda le spectacle. Ce n’est pas tous les jours qu’on pouvait assister à une pièce de Molière jouée par des extraterrestres. Avec pour la distribution :


  • Knockout en jeune homme un peu efféminé qui s’affole facilement.
  • Thunderstruck dans le rôle du vieux briscard blasé qui allait finir avec :
  • Glam Crusher, la vieille mégère outrée par le comportement irresponsable du jeune homme, mais qui a un bon fond, même s’il faut vachement chercher.

Il ne manquait plus que la jouvencelle dont le jeune homme timide était amoureux mais n’osait pas lui avouer, et qui s’avérait être en fait une princesse slash noble slash fille de riche marchant qui était déguisée en roturière pour échapper à son père vieux jeu. Et dont tout le monde connaissait l’identité sauf le jeune homme.

Il lança une clé USB de conception étrange à Knockout, en déclarant calmement :

L’antivirus. Branchez-le sur un terminal, ça fera le boulot tout seul. Y’a une prise Cybertronienne dessus en plus de la prise USB type B. Par contre, rendez la moi quand vous avez fini, vos prises sont une plaie à fabriquer.

Puis, il se détourna de Knockout qui lui sortait le numéro classique du : « je te méprise, mais tu m’as sorti d’une merde noir, donc je ne te dis pas merci de manière méprisante pour cacher le fait que tu m’as sorti du pétrin »… Pour répondre à Thunderstruck :

Ma sœur ? Elle est avec Optimus qui lui a évité de finir façon marmelade de ma grand-mère écrasée par… Blitzwing ? Je ne sais plus, celui qui n’est pas tout seul dans ses têtes. En tout cas ils ont tous passé un portail ouvert par Râ, avec Optimus que se la jouait chevalier protecteur avec Bastet.  Elle va finir à son volant que ça ne m’étonnerais pas.

Aleksei connaissait bien sa sœur… (voir RP Burning Man Sahara).

Pendant ce temps, Knockout *négociait* avec Glam-Crusher :

« Vraiment ? Tu crois que j’ai peur de la colère de Soundwave ? Tu as reçu trop de coup sur le casque ma chère. Oh, je ne le nie pas : il va certainement nous gratifier, Thunderstruck et moi, d’un de ses visières assassines, mais celle qui devra faire face à sa colère, c’est toi. Et je regarderais ça avec grand plaisir.
Si j’étais toi… Je nous rendrais le Laserbeak. Hmm… Quoique je serais presque tenté de te demander de le garder. Cela fait très longtemps que je n’ai pas vu Soundwave combattre sérieusement. C’est toujours un spectacle qui vaut le détour. »

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Dim 16 Avr - 2:07



---- Laser-Bisque bisque rage! ----


" J'y connais que dalle! Ce n'est pas moi qui fait la popote, c'est ce kazoo là qui fait le service auprès de ta dame."
Répondit l'Orianne, en désignant Pierrick. Puis elle sortie une longue paille de son décolleté et la plongea dans le seau.  " Buveuse un jour! Buveuse toujours!" C'était le docte des filles de la confrérie de l'acier.
" moi c'est Oracle. J'prédis l'avenir surtout pour ce qui est des gueules de bois et des baffes dans la gueule quand on reluque trop mes seins. Et je sens qu'elles ne vont pas tarder. L'une comme l'autre."
Ajouta-t-elle avec un petit sourire aimable.


De mon côté, en entends l'explication d'Aleksei sur la non-présence de sa sœur...
Vous noterez la longueur des explications du frangin. Je lui posais une question et celui-ci me répondait un paragraphe. Si en lisant les encyclopédies humaines, vous vous demandiez quel genre d'individu pouvait écrire des chapitres complets sur un simple mot, et bien voilà, vous avez votre réponse: C'était son genre d'individu !

Revenons donc à ma réaction en entendant les explications sur la non-présence de sa sœur, ce fut ceci : Je poussais un long soupir, puis revint d'un pas calme tout en exprimant mes ressentiments avec une voix emprunte de lassitude:
" en principe, de devrais être surprit, mais étrangement je trouve cette situation parfaitement normale venant de Litz. Blitzwing n'avait vraiment aucune chance. Pas assez de roues. Bon, pour le principe de vais tout de même jouer mon rôle de Decepticon apprenant une nouvelle dérangeante : QUOI? "Hurlai-je.


" Bon, je règle rapidement le souci Laserbeak et je reviens sur cette histoire d'Optimus. ... elle est vraiment parti avec Optimus?  .. rah.. non non... j'y reviens plus tard. "
Fis-je en secouant la tête puis posant ma main sur l'épaule de Knockout d'une façon approbatrice.

" Je prends l'antivirus." Fis-je en prenant celui-ci des mains du Médecin. " Je fais un saut rapide au Nemesis." .. ainsi on pourra récupérer notre puissance de frappe et nos ponts terrestre. Finis-je en pensé pour ne pas dévoiler notre situation d'infériorité à une inconnue.

" j'en profiterai pour localiser Blitzwing et le ramener ici. Ou là-bas. Enfin où il veut. Quand à vous, Glam-Crusher, hormis le spark de Knockout -chose qui n'est pas près à vous céder visiblement, même pour la cause Decepticon - que voulez-vous en échange du Laserbeak? " Demandais-je, avant de me prendre le visage d'une main. " Optimus.. elle partit avec Optimus... elle m'aura tout fait." Je me repris. " Pardon. Souci avec mon humaine qui ne sait pas se tenir dès quelle voit un gros moteur avec des roues.

Sinon. Je sais pas: je vous ramène Soundwave pour qu'il vous départage? Lequel de vous à raison? Lequel de vous se fera frapper en premier? Car ce n'est pas avec un "point d'honneur" qu'il réglera ce différent mais bien avec un poing dans la gueule. Je vous laisse réflechir à cela. Moi je dois y aller. Le temps de retourner au Nemesis, de déposer l'anti-virus d'expliquer vos points de vue à Soundwave, Il devrait être là d'ici 30 minutes. Je ne peux que vous conseiller de trouver un point d'entente dans votre négociation.

La barbaque, comme vous nomme cette "charmante" cybertronienne, veillez sur Knockout pour moi. Merci"


A ces mots, je m'éloignais du campement rapidement en évitant de provoquer des crêpes d'humain pour trouver un terrain dégagé afin de bondir en l'air, pour me transformer et mettre mes réacteurs en route sans risquer de faire un barbecue d'humain.

J'étais un soldat, quand j'avais une mission, je tentais de l'accomplir au plus vite et efficacement.

---♦---


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glam-Crusher
Free Hugs

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/01/2017
Age : 31
Localisation : Sur la plage abandonnée... des cadavres empilés... attendent la fin de l'été...

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Lun 17 Avr - 20:51

Là, y'a rien à dire, cette petite, elle sait causer.
Mais qu'est-ce qu'elles ont, les filles? Elles n'ont pas encore compris qu'il ne faut pas dire à un homme de ne pas regarder ses doudounes, car c'est la première chose qu'il fera! Ou alors, elles le font exprès! Elle, elle a une mine de le faire exprès!
Du coup, mes yeux firent un gros plan sur la poitrine superbe de Oracle… puisque ça semble être son surnom au sein de cette communauté de purs geeks!
-Il faut tout de même admettre qu'ils font tout pour! Fais-je avec un petit sourire taquin et admiratif, redressant mon regard pour la fixer dans les (vrais) yeux tandis que je tirais sur ma paille.

Pendant ce temps, ma vamp d'Autobot reluquait le grand Noir (Y'a rien à dire, nous, les Blacks, même de l'espace, on sait capter les envies de ces dames, même d'une autre planète!)
Lorsqu'elle le vit décoller, elle s'approcha de celui qui s'appelait Knockout avec sa démarche au déhanché un poil trop appuyé qui provoqua quelques saignements de nez chez les plus fragiles, le genre de gars qui ne se séparaient jamais de leur Ventoline pour leurs crises d'asthme dues à des allergies à peu près tout.

-Eh bien, Knocky? Tu sais toujours bien t'entourer!

Elle lui lança son regard doré légèrement froncé, accompagné de son sourire bizarre, celui dont on ignore si elle tente de te "séduire" ou si elle va te massacrer... en prenant tout son temps dans les 2 cas.

-Et arrêtez de m'exciter en me disant que Soundwave va venir! Tu crois que j'étais gladiatrice parce que j'avais pas le choix ou quoi? Le combat, y'a rien de plus excitant! Ce choc des corps, cette souffrance qu'on se voit infliger et qu'on inflige, le bruit assourdissant des blindages qu'on martyrise... Soundwave, c'est de la grande classe dans le plaisir que procure la destruction!
Mon dieu, cette voix! Elle trippait complètement à l'idée de se battre contre ce … Soundwave?!
Elle prenait son pied à l'idée de se frotter à lui… à ne pas sortir du contexte.. quoique…

En fait, quand je la voyais comme ça, je me disais que ouais, elle n'était pas vue comme une des plus redoutables lieutenants de Mégatron pour rien: une vraie sado-maso, cette fille! Et on se demandait quel côté était le plus fort, chez elle!
Merde, même quand elle essayait d'être gentille, elle avait un truc qui faisait sacrément flipper. Même avec le temps, je ne m'y étais jamais habitué. Je sais pas trop ce que c'était, mais fallait vraiment qu'elle arrange ça parce que même quand elle faisait ses danses de nippon lolita, elle faisait peur... bon, d'accord, n'importe quelle fille qui fait ce genre de danse fait peur, mais elle, c'était pire!

-Alors, Doc'? Sa petite fréquence perso, au grand n'avion, tu l'aurais?

Mais bon, là, c'est juste pour vous narrer la situation parce que là, les déboires du grand robot rouge qui, a mon avis, ne doit franchement apprécier de se retrouver tout seul fasse à la Glammy, je m'en tape un peu: j'ai une créature de rêve en face de moi avec qui je partage un seau de la meilleure boisson du monde, alors, leurs histoires de Metal Gear, je m'en tape, mais alors C-O-M-P-L-E-T-E-M-E-N-T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Contexte

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Sur la route, toute la sainte journée

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Ven 21 Avr - 19:41

--- Sacrifice à la cause Decepticon ---

Aleksei eut un sourire. Il confia son verre de cocktail à une personne qui passait là et qui du s'arrêter. Aleksei fouilla dans son pantalon pour prendre un stylo et un morceau de papier. Utilisant le dos de l'infortuné passant, il écrivit quelque chose sur le papier avant de se retourner vers Knockout et Glam-Crusher.

Toi vouloirr rrradio du grros n'avion? Il est surrr ce papier. Et si tu pouvais déniaiser Thunderrrstrrruck rrrapidement, ça nous arrangerrrait j'ai parrrfois l'imprrrresion que ses horrrmones le dérrranges? Enfin, le trrruc qui vous sert d'Horrrmone. Mais d'aborrrrd : Le Laserrbeak s'il vous plait.

Oui Aleksei avait soudainement un accent russe à couper au couteau. Pourquoi me demanderez vous? Parce qu'il venait de repérer des agents Américains qui lui tournaient autour. A moins que ce ne soit autour des deux gros extraterrestres robots? Difficile de reconnaitre les agents du FBI, de deux du NSA, ou de ceux qui surveillaient leurs activités : ils avaient tous le même costume bon marcher avec des cravates trop courtes. Et puis il aimait bien jouer le ruskoff cliché. Raison pour laquelle au tout début du Burning man, il avait fait tourner une malette contenant des fioles, elles mêmes contenant un liquide fluorescent, et fait courir le bruit qu'il testait de nouvelles substances top secrètes venues de Russie (en réalité un simple alcool fort mélangé avec deux trois produits chimiques inoffensif mais qui devraient occuper les services secrets Ricains pendant un moment. Fallait bien les occuper ces p'tites bêtes).

Un avantage comme un autre des ponts spatiaux d'Holocauste : pas besoin de passer la douane ou de remplir ces papiers idiots demandant si on comptait "faire un attentat sur le sol américain". C'était plus facile pour faire passer des trucs cheloux.

Un peu plus loin, Dimitri jouait d'ailleurs au chat et à la souris avec les agents. Il ne manquait plus qu'une musique de Benny Hill.

-- * --

Knockout quant à lui, retint un rictus crispé : qu'il fut laissé seul avec Glam Crusher ne le rassurait nullement, et en plus, un humain lui rendait service. Il détestait qu'un humain lui rende service. Voir faire le boulot à sa place, mais jamais il ne l'admettrait.

Tu sais quoi Glam-Crusher? Tu me fais penser à Barricade. Il va m'en vouloir de ne pas l'avoir prévenu que tu étais là. Hmph.

Oui, Knockout était vexé que sa menace sur Soundwave n'ai pas fait effet, alors il tentait avec quelqu'un d'autre. Et après tout Barricade avait sa petite réputation de bourreau efficace et expéditif quand il mettait la main sur un traitre à la cause Decepticon.

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Mar 2 Mai - 2:08

Citation :
Là, y'a rien à dire, cette petite, elle sait causer.
Mais qu'est-ce qu'elles ont, les filles? Elles n'ont pas encore compris qu'il ne faut pas dire à un homme de ne pas regarder ses doudounes, car c'est la première chose qu'il fera! Ou alors, elles le font exprès! Elle, elle a une mine de le faire exprès!
Du coup, mes yeux firent un gros plan sur la poitrine superbe de Oracle… puisque ça semble être son surnom au sein de cette communauté de purs geeks!
-Il faut tout de même admettre qu'ils font tout pour!
Fais-je avec un petit sourire taquin et admiratif, redressant mon regard pour la fixer dans les (vrais) yeux tandis que je tirais sur ma paille.

---- ET PAF dans l’œil ----

Et voir le poing qui s'abattait en plein sur son nez.

Et question coup de poing Orianne s'imposait en tant que championne en la matière. Sans doute que, si elle avait été cybertronienne à la place de terrienne, elle aurait partagé l'affiche avec Glam-Crusher dans l'arène.

Mais pour le moment, le souci principal de Daryl était qu'Orianne était bien terrienne!! Et pas n'importe quelle type d'humaine : une motarde, donc une bestiole ne quittant jamais ses gants, à l'instant s'était des mitaines, de cuir qui, comme tous Hell's Angel se respectant, ne quittait jamais ses lourdes bagues en argent, véritable ménagerie de crânes d'animaux!  

Le poing arriva dans une courbe parfaite, élan prit depuis le haut de son épaule, rappelons qu'Orianne taquinait avec les 1m90 -quoi? Ce n'est pas un rappel? On avait oublié de vous le dire? Oh zut alors - et s'abattit sur Daryl avec une nette intention de l'encrer au sol.

( Avec accord de glam, le poing percute Daryl )

Orocle toisa de haut le piètre et faiblard mâle.
" Considère cela comme de préliminaires."
Elle se tourna, fouettant l'air de cyberlock et s'en allant dignement, sa jupette -un peu trop courte- accentuant son déhanché de prédateur.

Elle jeta un regard emplit de mépris par dessus son épaule, claqua des doigts en ramenant son bras vers elle :
" AUX PIEDS."

Visiblement si Daryl ne sautait pas sur cette occasion, il ne pourrait pas aller "plus loin" avec elle car elle reprit sa route en direction des endroits plus .. intimes du campement de la Confrérie de l'Acier.

Souvent on prétendait que Thunderstruck plaisantait quand il disait qu'elle était son humaine... Vu la subtilité de l'un comme de l'autre, était-ce vraiment de la plaisanterie?

---♦---

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glam-Crusher
Free Hugs

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/01/2017
Age : 31
Localisation : Sur la plage abandonnée... des cadavres empilés... attendent la fin de l'été...

MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    Ven 5 Mai - 5:47

---- Orianne wins!... Brutallity! ----

Daryl:
On dit que, quelque par, dans l'univers, on avait son double alternatif… je crois que je viens de m'enticher du double Terrien de Glam-Crusher!
Pour une sacrée vitesse de frappe, elle avait une sacrée vitesse de frappe la petite… bon, petite un peu plus grande que moi, mais je n'avais pas vu le coup partir!

J'eus à peine le temps de bouger un peu la tête que le coup de poing m'atterrit en plein sur la pommette, me faisant reculer d'un pas!
Sacrées saletés de bagues!, ça m'a presque fait l'effet d'un coup de marteau!

" Considère cela comme des préliminaires."

Ah ouais! des préliminaires comme ça, y'a peu de gens qui en demandent et, en général, ils aiment aussi lécher des bottes, se faire fouetter et porter des combinaisons en cuir!
Si je n'avais pas bougé la tête, elle m'aurait explosé le nez, me le cassant à coup sûr!
Je portais la main au niveau du point d'impact endolori sur mon visage, un peu incrédule de ce qui venait de se passer.

Si elle m'avait eu, j'étais bon pour essayer de trouver un chirurgien esthétique, moi!
Bon, il y en avait un: l'énorme rouge et blanc, mais je l'ignorais. Encore heureux, d'ailleurs car ledit chirurgien était Vélocitronien, donc ayant une conception de "l'esthétisme" totalement différente de la mienne et je n'aurai clairement pas apprécié de me retrouver avec 5 kilos de "carrosserie inutile" en moins et amputé d'une partie de mon anatomie à laquelle je tenais particulièrement au prétexte que cela s'avérait "handicapant pour l'aérodynamisme"!

Et, en voyant la miss se retourner et commencer à s'éloigner avant de lancer un autoritaire: " AUX PIEDS.", je me dis qu'actuellement, mon handicap, je l'assume et je me fous pas mal de mon aérodynamisme!
…Enfin, je m'en ficherais si je connaissais la spécialité de celui que Glam-Crusher appelait "Knocky Chéri"… Drôle de nom… mais quand même moins bizarroïdo-agressif que "Glam-Crusher" !

Néanmoins, je retrouvais une dignité, déployant toute ma fierté et un petit rire, j'emboitais le pas à la donzelle, yeux ayant du mal à me détacher de sa.. mini-jupe? Ceinture large? Peu importe! J'étais bien décidé à ne pas laisser ma chance et à prendre une revanche dans un tout autre domaine de combat!


----- Glammy lullaby ----

Pendant ce temps, si un Humain venait de retenir toute l'attention de Glammy, c'était bien celui à l'accent russe qui lui avait proposé la fréquence personnelle du grand Noir, digne fierté interstellaire de notre statut d'universal sex-symbol, contre le Laserbeak!
Il eu même droit au sourire très intéressé de la gladiatrice... intéressé non pas par lui, mais par ce qu'il lui proposait!

Hélas, Knockout lança un: "Tu sais quoi Glam-Crusher? Tu me fais penser à Barricade. Il va m'en vouloir de ne pas l'avoir prévenu que tu étais là. Hmph."
Enfin... "Hélas..."

Elle détourna son regard de l'Humain pour regarder le Vélocitronien avec les yeux incrédules, puis l'Humain avec le même regard, de nouveau Knockout, jeta la tête en arrière dans un râle de lassitude désespérée avant de dire à l'Humain:
-Non mais c'est pas vrai! Il le fait exprès!

Aquatronienne d'origine, Glam-Crusher, comme elle me l'avait expliqué une fois avait un souci de lenteur de déplacement, ses jambes étant conçues principalement pour nager: Bulkhead était légèrement plus rapide qu'elle à la course "forme normale".
Mais tout son corps pouvait bouger extrêmement vite sur des mouvements n'impliquant pas le déplacement!

"Hélas" pour lui!
Glam se retourna vivement, ses mains se plaquèrent sur les joues de Knockout et elle l'embrassa avec une fougue et une autorité rares!
.. et de l'avis de feu Breakdown, elle embrassait rudement bien, la garce!

A peine eut-elle fini qu'elle susurra à l'infortuné médecin:
-Et ne pense même pas à sortir la moindre de tes armes si tu ne veux pas que je te la carre dans un endroit qui te donnera bien des difficultés à te transformer ou t'asseoir!

Quelle idée aussi? Je te dis que me parler de perspective de beaux combats m'excite et toi, tu me balances du Barricade!


Elle lâcha Knockout et se tourna vers l'Humain, non sans activer son scanner, afin de sentir si le Decepticon se sentait des envies de vengeance dans son dos… ce qui changea son regard qui devint doré et d'une luminosité plus intense.

-2 secondes! fit-elle en joignant un signe des doigts à la parole.

Glam-Crusher utilisa sa propre fréquence interne pour appeler Ratchet dans une conversation inaudible aux autres:
[Hey! Doc! T'as pu tirer quelque chose du Laserbeak?]
[Non, rien!]
[Bon, je m'éloigne et tu me le renvois par portail! Un Soundwave nerveux, ça aurait tendance à réduire Jasper en cendres en cas de frustration!]
[Je ne peux pas! Le portail est en panne… attends.. Je crois que ça va êtr… Non! Pourquoi ça ne marche pas?!]
[C'est bon, prends ton temps! Je viens le chercher avec la bonne vieille méthode du "T'as des roues? Sers-t'en!"]
[POURQUOI CA NE MARCHE PAAAS???!!]
[Du calme, Doc! Tu vas nous faire un arrêt sparkial!]

-Finalement, j'ai un problème technique: je te le ramène dans 2 heures, c'est bon? Fit-elle à l'Humain, de nouveau audible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BURNING MAN - NEVADA    

Revenir en haut Aller en bas
 
BURNING MAN - NEVADA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transformers Prime RPG :: Lieu pour RP :: Autres zones terrestres :: [Event] Burning-Man-
Sauter vers: