Un forum Rpg basé sur la série transformers prime et qui prend effet entre la saison 2 et 3.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brouillon : Thunderstruck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Brouillon : Thunderstruck   Lun 6 Fév - 15:37







 ET LA FOUDRE S'ABATTRA ...  

Nom: THUNDERSTRUCK

Faction: Decepticon

Grade: Soldat

Origine: Clone véhicon modifié





> Apparence Physique <

Taille : 2 presque 3, identique à celle de Dreadwing

Genre: masculin

Armement :
- Poing gauche se remplaçant par un fléau. (comparable à celui de Megatron dans le film Transformera 1)
- 1 canon blaster (petit calibre)
- Lanceur rotatif contenant 3 missiles R-33 téléguidé. (donné par ses humains)
- Griffes
- Crocs
- un humour corrosif
- Et un bon blindage.

La spécialisation :
Soldat.

Description Physique :

Thunderstruck est jeune, bien plus jeune que Bumblebee. Son âge pourrait s'apparenter à celui d'un adolescent arrivant presque à l'âge adulte, mais bien que très jeune, il n'en est pas moins grand. D'une taille similaire à celle des jumeaux Dreadwing et Skyquake, Thunderstruck est moins trapu que ceux-ci car il est plus élancé.  

Entièrement paré d'un noir mat ponctué de quelques touches de jaune parcimonieuses assorti à son regard doré, il laisse l'originalité dans les couleurs aux autres. Pourtant un détail pourrait attirer l'attention de ces collègues Decepticon: l'omniprésence d'étoiles rouges sur ses ailes, plutôt mobiles dans son dos, ainsi qu'au dessus de son emblème Decepticon. Sa forme alternative étant un prototype d'avion Russe, il prétends que c'est pour parfaire son camouflage…  mais est-il  vraiment obligé de placer des mot russes dans ses conversations pour autant?

En combat, il lui arrive de baisser une visière noire devant son visage,  parfois à la moitié, d'autre fois intégralement suivant l'intensité du conflit ou la température extérieure. D'ailleurs, depuis son retour, ce mystérieux ancien Véhicon a acquit une aisance plus qu'exceptionnelle en milieu glacial. Certains disent qu'il ne manque aucune occasion d'aller crapahuter dans la neige. S'offrant même des escapades en douce vers la Sibérie.


Forme alternative :
Sukhoï Su-47 Berkut : https://fr.wikipedia.org/wiki/Soukho%C3%AF_Su-47_Berkut









> Psychologie <

Surnom :
Berkut 005: code radar en Russie. ( les jumeaux lui ont fait des "papiers" officiels)
Horus: donné par Alekseï et Holocauste.
Mon ange: p'tit surnom affectueusement ridicule utilisé par Lisitva

Alignement: Loyal Neutre
Bien que fidèle jusqu'au fanatisme à Megatron, il ne considère pas celui-ci comme mauvais. A ces yeux, Megatron agit comme un digne Seigneur de guerre devant faire passer l'intérêt de sa race avant celles des autres.

Réputation :
Chez les Autobots : Inconnu car il ne les a jamais affronté sous sa nouvelle apparence
Chez les Decepticons : Entre le méprit et la curiosité car il est un ex-véhicon. Un véhicon ayant fait un bon en avant dans l'évolution sans raison... logique. Il devra faire ses preuves.

Pet' : Il cache ses liens avec deux cinglés de jumeaux russes qui sont les humains de Holocauste. Ce sont eux qui l'ont modifié.

Faiblesses :
Ne peut pas se déplacer sur un sol fragile avec ses 15 tonnes.
Sa forme alternative étant un Berkut Su-47 Sukhoï,  son envergure est de 17m. Une telle envergure (comparatif : starscream à une envergure de 10m) l'empêche de se transformer en avion dans les couloirs du Némésis, dans les tunnels de métro, dans les milieux clos tel des grottes ou des mines à moins que la caverne ne soit très vaste, mais là encore, la puissance de ses turboréacteur hypersonique à double-flux peuvent faire s'effondrer sur lui la grotte.

Particularités :
Comme Thunderstruck fut modifié par les Jumeaux sous la directive d'Holocauste, celui-ci a de nombreux programmes ajoutés et des modifications corporelles le faisant supporter le climat de Sibérie.
- Il n'a plus son T-Cog d'origine.
- Il est plus résistant au froid.
- A des pieds adaptés pour se déplacer sur la neige.
- A des ports USB caché
- Une connexion wi-fi permanente
- A un dictionnaire d'expression humaines.
- A acquit des modes de combats humains comme le Samoz.
- Possède un système de traçage le reliant au Vaisseau Holocauste.
- Possède un système radio-vidéo embarqués lui permettant de communiquer en permanence avec le Holocauste et ses jumeaux.

Mental :
Hormis une bonne dose de cynisme due à son ancienne condition de Véhicon et d'ironie à en revendre, Thunderstruck est l'archétype même de l'enfant émigré tiraillé entre ses origines, sa fidélité à toute épreuve envers son Seigneur Megatron et sa nouvelle patrie.
N'ayant jamais connu l'Age d'or de Cybertron, crée durant la guerre pour faire la guerre, il n'a pas cet attachement qu'ont les cybertroniens pour leur planète. Bien que cela ne soit pas admis dans la mentalité Decepticon, il a développé un certain intérêt pour la terre, ses occupants et leur culture qu'il qualifie allégrement de loufoque.. Sa pire crainte serait de voir la terre se faire cyberformer dans son entièreté, il devrait alors choisir entre sauvegarder ses humains ou son honneur de guerrier Decepticon.

Malgré cela, il n'hésitera pas à commettre des actes de cruauté et de violence gratuite pour servir son Seigneur. Il y prendra même un certain plaisir sadique. Car, comme il pourrait le dire à un Autobot si la situation se présentait : Le plus grand prédateur de l'homme est l'homme. Je n'ai fait que me comporter humainement en broyant ton "animal de compagnie".  

Socialement, pour lui tout est une question de code de conduite. Il donne l'image du guerrier un peu naïf parfois brutal mais doté d'une grande patiente proche de la nonchalance.
Il a développé un côté protecteur car il fut abandonné mourant, avant d'être sauvé par Holocauste et ses humains, il aura beaucoup de mal à laisser un compagnon d'arme, en mauvaise posture et risquera volontiers sa peinture pour sauver celle des autres qu'ils soient gradés ou Vehicons, même Insecticons tant qu'ils sont sous la même bannière que lui. Tout comme il usera des faiblesses mentales de ses adversaires pour attirer leurs coups afin de les détourner d'un Decepticon plus faible ou du but de leur mission.  

En combat, il est plus un suiveur qu'un décideur, sa stratégie se résume souvent à : Si la porte résiste, défonce le mur. Et ne prends pas de risque inutile même si je couvre tes arrières.





> Background <

Parait que c'est de bon ton de faire une introduction…. soit.
Par quoi commencer?
J'ai pensé un temps tout vous raconter mais cela serait bien trop long. Alors je vais raccourcir cette histoire pour éviter de vous perdre en route. Quant aux détails, j'aurais bien d'autres occasions pour vous les raconter.  
Qui suis-je? Thunderstruck. Oui, comme le titre d'AC-DC … on y reviendra plus tard. Commençons déjà par le début.

CH1 -  Le P'tit Bleu Mauve.

Les Véhicons Volants. Vous voyez de qui je parle?



Ouiiii. Je parle bien de ces p'tit violets là. Une bande de clones suivant les ordres comme des moutons, ayant un temps de réaction proche du poisson surgelé Picard et se faisant abondamment massacrer par les Autobots quand ce ne sont pas nos chefs qui les prennent pour leur punching-ball ou leurs cobayes pour tester, par exemple, d'anciens artéfacts trouvés dans des ruines grecques.  
Et bien j'étais l'un de ceux-là.
Un de ces troopers sur lesquels le commandant Starscream passait ses colères .. ex-commandant, peut-être? Avec lui, on ne sait jamais s'il a trahit le Seigneur Mégatron ou est sur le point de le trahir … c'est juste une question de temps. Bref. Ne nous égarons pas sur les relations plus qu'ambiguës qu'entretiennent ces deux là et revenons sur le sujet abordé : Moi.

Ah, j'oubliais. L'autre particularité des Véhicons, c'est que nos chefs n'hésitent pas une seconde à nous abandonner sur place quand ils doivent fuir. La fuite, l'autre spécialité Decepticon juste après la trahison.
Quoi? On ne vous a pas prévenu que j'étais cynique? En fait, je ne l'ai pas toujours été… Là aussi, c'est une qualité acquise suite l'étrange expérience dont je fus victime et qui fit de moi ce que je suis à présent. Car vous n'êtes pas aveugle? Vous avez dû remarquer que j'ai perdu ma jolie teinte violet flashy, spéciale soirée disco chez un nécromancien, pour opter pour un noir mat, plutôt classieux, ponctué de jaune. De même ma taille, ma forme et ma force ne sont plus les mêmes. Et, contrairement aux sportifs dans les compétitions humaines, je peux affirmer sans mentir que je n'ai pris aucune drogue. Mais vu que le mensonge fait partie du CV de base pour tout Decepticon, vous n'allez pas me croire?  

Mon traitement fut le suivant : Une rencontre avec les tirs lasers d'Optimus, un abandon mourant dans les neiges arctiques et un ancien vaisseau laboratoire de Shockwave en pleine figure. Sans oublier une bonne dose de Vodka. N'oublions jamais la Vodka, c'est essentiel.
Ok, je vous raconte cette histoire pêle-mêle. Mais c'est bon? Vous êtes prêts pour: La Grande Aventure de Thunderstruck ex-Violet Paumé en Sibérie?
… avec un titre pareil, je vais voler des parts de marché à Barbie. Je devrais rajouter des chiots et un cheval parlant pour créer le succès de l'année auprès des petites filles humaines. Hmm? Noon… ce n'est pas mon truc les petites filles. Je laisse ce genre de déviances à Bulkhead.

Héhéhéhé….

CH2 - le Shock-Rêve.

Dans ma grande clémence - oui, c'est toujours surprenant venant d'un Decepticon - je vais vous épargner tout le chapitre gnangnan sur mon abandon dans la neige. Il contient essentiellement de la peur, de la mort et beaucoup de "Glagla il fait pas chaud dans le coin". En gros, un chapitre digne d'un film racontant la rencontre fortuite d'un paquebot avec un Iceberg: rien de bien intéressant en somme. Donc passons directement à la suite.

Le souci est de choisir quelle suite?
Dois-je vous raconter ma brusque reprise de conscience? A moitié démonté, suspendu à des crochets, mon spark relié à une batterie, mes sens engourdies et mes filtres optiques déréglés au point de ne voir que des silhouettes floues m'entourer?
Dois-je décrire celle qui me sauva la vie? Et de notre magnifique relation Haine à Mépris ainsi entamé?  Oui, je la haïssais pour ce qu'elle était : une charnue. Et elle me le rendait bien en ayant pour moi le mépris le plus total, me considérant d'une façon plus dégradante qu'un objet : un enfant.
Ou alors vous parler de conversation que j'ai capté dans ma semi-inconscience?

Oui, cette conversation est essentielle pour comprendre mon cheminement de pensée. La première voix que j'entendis fut cybertronienne. La langue, le timbre… tous confirmaient l'appartenance de cet individu à notre monde. Il s'exprima en ces termes:

- "Tu perds du temps et de l'Energon avec ce drône. Certes, son spark bat mais, sans l'appui énergétique que tu lui fournis, il s'éteindrait. De plus, il n'est pas un élément important dans la conquête Decepticon, Tu n'obtiendras aucun renseignement de valeur en fouillant sa mémoire. Je dois te paraître insistant, mais je trouve ton attitude Illogique."
Ce mot. Cette intonation pour le dire et ce besoin de le dire. Je venais de mettre un nom sur cette voix: Shockwave. N'était-il pas sensé être mort sur cybertron?

La seconde voix, quant à elle, bien qu'utilisant le cybertronien, avait un accent étranger, un timbre plus aiguë, presque enjouée. J'appris par la suite que cette voix s'assortissait parfaitement à sa propriétaire sous caféine, vodka et pur génie la moitié du temps tandis que l'autre simplement cinglée:
- " Holocauste-chéri, ta logique si implacable exclue une spécialité terrestre : Le sens pratique féminin. "
- " Oh non… elle revient à la charge avec son sens pratique féminin. Je devrais m'abstenir de me mêler de tes excentricités… "
- " Hep hep hep hep. Ne t'enfuis pas ! Je n'ai pas fini! Tu te mêles de mes affaires, je t'emmerde avec mon sens pratique féminin. Fallait pas entrer dans mon labo!"
- " Ton labo est une partie de ma personne. Il est normal que je veille à la bonne tenue de mon être!"
- " Tu veux dire par-là que je suis crado? "
- " Désires-tu vraiment connaître le nombre de drones d’entretien alloués au ménage après ton passage? Tu risques d'en être vexée."
- " Mais qu'est-ce qui m'a prise de faire sauter les Firewalls posés par ce Shockwave! J'aurais dû me douter qu'il y avait une raison à ça… "

Pourquoi parlait-elle de Shockwave à la troisième personne alors qu'elle s'adressait à lui? Je compris cette étrange tournure de phrase dans la réponse qu'elle reçu :
- " Je ne sais pas. Peut-être un besoin irrépressible de te chamailler avec un vaisseau de plusieurs milliers de tonnes? Sans doute que ton frère, tes assistants, tes supérieurs ne te suffisaient plus? " Ironisa la voix masculine, tout en dévoilant sa véritable nature: C'était un vaisseau. Depuis quand les vaisseaux parlaient?? Et pratiquaient l'humour?
- " Holo… je te hais. " Fit-elle calmement. " Sincèrement, là, je te hais. Et je finis mon explication que tu le veuilles ou non : J'ai besoin de ce p'tit gars."  TOMP TOMP, elle venait de taper mon thorax sans que je ne le sente. Donc mes capteurs sensoriels tactiles étaient débranchés. " Car j'ai besoin d'un assistant capable de soulever de lourdes charges et de manipuler certaines fonctions de ton être -comme tu le dis si bien- réservé à l'usage seul des Cybertroniens. Tu crois que c'est facile pour moi de soulever des cubes d'Energon hors de la salle du générateur? Loin de tes pinces? Je suis obligée d'aller chercher et d'utiliser l'exo-squelette élévateur! C'est une perte de temps! "
- "Hm… Je dois admettre que ton raisonnement est … logique." Avoua-t-il à regret. " Mais ce "p'tit gars" reste un Decepticon et il tentera de te tuer. STOP. Avant d'aller plus loin,  ne remets plus jamais le "Sens-Pratique-Féminin" sur la table des négociations si tu ne veux pas que je t'éjecte dans le Sahara par un Pont-Terrestre."
- " Tu devrais pourtant écouter mon Sens-Pratique-FéminIIIIIIIIIIIIIAAAAAH "
- " J'avais prévenu. Pourquoi n'écoute-t-on jamais mes avertissements? "


Là, ça sentait le pont terrestre…

CH3 - Sympathy for the Holocauste.

Je ne pourrais pas raconter mon histoire sans consacrer un chapitre à cet individu. Mais peut-on seulement le considérer comme un individu?  Toujours était-il que, bien que son sens des priorités ne soit pas le même, je dois lui reconnaître un sens de la diplomatie similaire à celui de Megatron.  

Je m'étais éveillé deux fois depuis mon arrivée en ces lieux que je n'avais toujours pas identifié. La première fois fut pour constater mon état lamentable, suspendu à la verticale par des crochets et farfouillé par des "humains". J'avais tenté de me débattre mais un choc électrique avait tôt fait de me renvoyer dans mon état de sommeil. La seconde fois fut pour entendre cette étrange conversation narrée au-dessus durant laquelle je rusais pour ne manifester aucun signe d'activité.


" Ne joue pas cette comédie avec moi, Decepticon. Mes senseurs ont détecté une amplification de ton activité cérébrale."
Entendis-je de la bouche de celui se faisant nommer Holocauste.
J'ouvris mes yeux pour tomber avec stupéfaction sur un Cybertronien aussi massif que Megatron, m'observant, juste devant moi.

Mais j'occultais ma curiosité pour laisser place à ma vindicte comme tout bon Decepticon l'aurait fait.
-" Traitre " Crachais-je a son visage. Tu t'es vendu à des humains. Tu … "
-" Ttt Ttt Ttt" Fit-il en accompagnant sa négation d'un mouvement d'index. " Je possède des humains qui me servent. Légère nuance qui fait une grande différence. Bienvenue .. en moi."
-" En toi? Tu es donc bien un vaisseau? Comment as-tu pu… "
-" Prendre une forme physique? Aucun spark de votre espèce ne serait assez vaste pour contenir ma connaissance. Ceci n'est qu'un hologramme conçu par le Docteur " Sens-Pratique-Féminin". "Plaisanta-t-il, en ponctuant sa phrase d'un mouvement de ses mains symbolisant des guillemets. " Pour la voix, elle m'a donné celle de mon concepteur, considérant que la sienne ne me conviendrait pas. Tant qu'on y est, autant en finir avec les présentations : Je suis Holocauste. Ancien Vaisseau Laboratoire de Shockwave. Envoyé ici il y a plus d'un siècle, en donnée temporelles humaine, pour que mes fichiers mémoriels échappent aux Autobots après la disparition de mon concepteur . Programme automatique conçu par lui qui me fit m'écraser sur cette planète. On notera l'imbécillité quant à la conception de ce programme. Quant à ma faculté de m'exprimer, bien que ma conscience était latente depuis ma création, je l'ai acquise grâce au Docteur Lisitva qui m'offrit une partie de sa conscience, de son savoir et de son individualité, ainsi que le sens de l'humour de son frère. De même, elle m'a obtenu un Energon plus… Efficace.
-" Tu pue l'Energon Noir… "
-" Quelle vulgarité!" Une grosse décharge me fit regretter cette fameuse vulgarité. " Le fus-je avec toi?  Je me présente, je suis poli et voilà que ce petit drone sans manières me prends de haut. Si c'est ainsi que tu t'exprimes, je vais m'abaisser à ton niveau. "
Je ressentis une énorme douleur, mes sens étaient revenus. Chaque pièce manquante, chaque organe mécanique mutilé et à vif se rappelèrent à mon souvenir et surchargèrent mon spark au point que je ne pu hurler ma douleur.
"  Bien. Maintenant que j'ai toute ton attention mon jeune ami, écoute moi bien: Mon humain femelle s'est mise en tête de te réparer. tSSSs." Fit-il avec mépris à mon égard." Alors négocions entre Decepticon:  tente quoi que ce soit contre moi ou mes humains et je t'arrache le Spark, le garde précieusement actif et éparpille chacun de tes morceaux dans les coins les plus hostiles de cette planète. Quel bonheur se sera pour toi de ressentir la brulure de la lave en fusion et le gèle du pôle-sud simultanément. Ô mon ami, je te prédis des heures de subtils délices."
Il se tut, ma douleur s'apaisa et il reprit d'une voix moins rageuse :
" En contre-partie, tu peux passer tes nerfs à loisir sur les humains portant des blouses blanches… Mes familiers appellent cela des "assistants". Eux-mêmes s'amusent beaucoup à les tyranniser." J'appris plus tard la signification du mot Familier: Petits démons de compagnie intelligent et servant les sorciers. Un terme qu'affectionnait Holocauste pour désigner les jumeaux humains qu'il affectionnait tout autant. " Ah, un autre détail… il va de soi qu'aucun appel à l'aide de ta part ne franchira le bouclier magnétique mis en place ici par ma petite Lisitva. Donc, cesse de saturer mes émetteurs avec tes appels au secours destiné à Soundwave. Je t'en serais gré. Merci."  

Sur ces mots, l'hologramme diffusé par les capteurs internes du vaisseau s'éloigna tout en chantonnant un air de musique terrestre  :
" ♪ Pleased to meet you
Hope you guess my name ... Oh yeah...
But what's puzzling you
Is the nature of my game ♫"


Bien que notre premier contact fut brutal, je dois à présent reconnaître qu'Holocauste apporta beaucoup à ma nouvelle personnalité. Son vocabulaire impressionnant, son calme ombrageux et son imagination pour les menaces sont encore pour moi des sources constantes d'inspirations.
Et je me sens moins stupide quand Lisitva m'arnaque, car lui non plus n'est pas immunisé aux magouilles de cette humaine. Le chapitre suivant vous le démontrera ….

CH4 - Faust  AlekseÏ .
( doit etre tapé avec l'aide de Knockout qui jouera Alekseï en jeu )













CH5 - Need For Lizt'.

Entamons le chapitre Lisitva, dit aussi le Docteur.
Tout comme son frère, l'autre moitié du duo d'humain de Holocauste, mérite un chapitre de ma vie.  Peut-être même deux en ce qui la concerne. Dans notre monde, les jumeaux se ressemblent, ici, visiblement, ce n'est pas une obligation. Si son jumeau est mesuré et distant, sa sœur est le parfait opposé. Chez elle, tout n'est que démesure.
Sa capacité sonore, elle parle au volume où d'autre hurle. Son débit verbal, vous noie sous un flot de paroles. Sa manie de s'auto-congratuler.
Son besoin de toujours expliquer ce qu'elle fait même si vous n'aviez pas du tout envie de le savoir - autant dire que j'ai appris beaucoup sur le transit intestinal humain à son contact .. à mon grand regret-.
Sa passion obsessionnelle pour tout ce qui possède 4 roues, un gros moteur et une silhouette taillé pour la vitesse, alors que son frère préfère les 2 roues. Autobots, je ne peux que vous conseiller de garder vos distances avec elle de peur qu'elle vous fourre une main sous le capot sans votre consentement.
Son affinité pour le Chaos, dérangeant tout ce qui est à sa place et ne faisant pas de racisme à ce sujet puisqu'elle fout méticuleusement le bordel partout et de préférence dans vos plans bien ficelés.
Sa propension à créer des catastrophes alors que, je la cite, " ça partait d'une bonne attention" prétexte dont elle use et abuse. Fameuses catastrophes qu'on ne peut même pas lui reprocher car la plupart du temps, miraculeusement, elles se métamorphosent en réussite. Holocauste en est un bon exemple!
Et je soulignerais volontairement son inclination à tirer à balles réelles ou pas -j'ai vu plus d'un "assistant" repartir en boitant de son laboratoire- sur ceux la dérangeant durant ses bricolages.
Ah, oui… c'est une bricoleuse compulsive. Mais je reviendrais là-dessus plus tard.
Quant à son apparence… Elle n'est jamais la même d'un jour à l'autre. Pour tout vous avouer, les premiers jours, j'avais dû mal à la reconnaître. Heureusement, elle n'a jamais mis de blouse blanche. J'appris par la suite qu'elle possédait quantité de chaussures, de bijoux, de vêtements et de perruques. Il lui fallait plus d'une heure à son réveil pour s'apprêter. Et quand je vis ses locaux, je ne pu m'empêcher de faire le parallèle avec notre médecin sur le Nemésis: Poster de voiture et produits de beauté.

Oh, j'aurais pu vous parler de son cerveau exceptionnel mais son frère ayant lui aussi des capacités exceptionnelles, je ne pouvais le citer comme une différence. Et bien qu'ils m'expliquent régulièrement qu'ils ont les mêmes père et mère… mon doute persiste.


" Ce sont des rollers." Expliqua-t-elle en cybertronien, grâce à son translateur vocal, tout en levant un de ses pieds en direction de mon visage pour montrer la rangée de roues, maintenant son équilibre en agitant des bras comme un oiseau le ferait avec ses ailes. Elle reposa son pied et glissa vers la droite, attrapant au passage un outil. " Des chaussures à roulettes.  Ca me permet de me déplacer plus vite dans ces pièces XXL ! Attends c'est tellement grand ici que, quand je chercher un truc, j'ai l'impression de vouloir récupérer une pièce d'1 centime dans le caleçon d'un obèse! "
-"euh…. " Que répondre?? Ce n'était pas vraiment le fait d'être couché au sol, sanglé et de voir cette humaine réparer une de mes mains qui me bloquait. Je ne ressentais pas la douleur puisque mes terminaisons tactiles étaient neutralisées. C'était plus … sa phrase. " euh… je ne sais plus ce que … "

Lisitva possédait un don linguistique étonnant. En une phrase, non seulement elle coupait le fil des idées des plus concentrés, mais le court-circuitait, faisait fondre le fusible, disjoncter le compteur et sauter la centrale qui l'alimentait.  
- " … tu voulais dire? Voyons voir.. ta jolie teinte violette façon flacon de parfum et ton p'tit tatou me disent que t'es un Decepticon. T'es ligoté et une cinglée à roulettes te tripatouille les entrailles en poussant des gloussements jouissifs.  Techniquement, tu devrais avoir envie de me menacer. "
Je regardais les lasers muraux d'Holocauste pointé sur moi. " Heu… non, je ne vois pas du tout ce que tu veux dire par là…. " Fis-je en feintant l'innocence.
La femelle humaine au cheveux arc-en-ciel se retourna pour jeter un œil dans la même direction. Elle en conclut : " Ah? Je vois. Au concours des menaces, Holocauste a gagné.  Mais t'inquiètes mon ange…"  Elle me tapota affectueusement le dessus de la main. " .. vous boxez tellement pas dans la même catégorie que s'en est de la triche! "
- " Et c'est sensé me rassurer? "  
Elle haussa les épaules. " nop, mais te faire espérer qu'un jour tu entres dans la catégorie poids lourd de l'intimidation." . Elle retira ses " rollers" se hissa sur mon torse, ou plutôt dans mon torse et rebrancha quelques connexions. Je sentis à nouveau mon bras droit. Puis sa tête surgit de mes entrailles à la façon lapin sortant de son terrier. " Essayes de bouger la main pour voir? Tu m'dis si c'est bon et si tu as mal. Je t'ai rajouté un jeu de phalange supplémentaire sur tes doigts. Ça te permettra d'attraper de petits objets. Oh? Au fait, tu as remarqué la coïncidence" Elle me montra sa main. " Tu viens de l'autre bout de l'univers mais tu as 5 doigts tout comme nous! J'trouve ça marrant. Deux jambes, une tête, 5 doigts, deux yeux… afin, sauf pour Shockwave"  

J'animais ma main mais ressentait une énorme frustration de ne pouvoir bouger le bras. A ma plus grande surprise, le "Docteur" intervint pour me libérer ce membre. Oui, en cet instant, j'aurais pu la balayer d'une main, l'écraser contre un mur et m'enfuir… en rampant à la façon limace car je vous rappelle que le reste de mon corps ne me répondait pas sous les tirs lasers de Holocauste. Mouais… je préférais relever mon bras et mettre ma main face à mon visage pour constater les changements qu'elle avait opéré dessus. "Plus souple, plus maniable. Comment? Comment une charnue peut arriver à …ce résultat?"

-"OUais, je sais, je suis la meilleure dans mon domaine. Mais y'a pas de miracle." Me répondit-elle joyeusement, s'essuyant les mains gantés avec un chiffon. " Un peu d'huile de coude, beaucoup de vodka et les antisèches de Shockwave. "
-" Les antisèches?"
-" Humour, mon ange. C'est de l'humour. Bon faudra que je t'implante des programmes pour comprendre l'humour humain, tu seras largué sinon. Et le Russe aussi. Par antisèches, je veux dire que j'ai une grosse partie de la mémoire de votre Ingénieur dans..." Elle tapa sur son crane avec son index. " Bon? On passe à la suite des réjouissances? J'ai même un nouveau T-Cog pour toi ! …. enfin si je le retrouve… dans mon bordel. ALEKSEEEEEI ?  T'aurais un pas vu un T-COG? "


Je m'adresse à vous humain, si je devais vous expliquer qui est Lisitva en quelques mots, je vous dirais : Vous voyez Rocket Racoon dans les Gardiens de la Galaxie? Elle est la même chose avec une plus jolie garde-robe et moins poilue.. quoique.. ses cheveux j'en ai toujours partout coincés dans mes rouages quand je la croise.










> Citation(s) <


❝ Je voulais la jouer soft, je suis pas contrariant. Vous voulez la jouer hard? On va la jouer hard.❞

❝ ...Attends? On suit un plan de Starscream?... ok. On va mourriiiir ♫... ❞

❝ ...Bah...C'est normal en ♪ Russie ! ♫ ... ❞

❝ LE PROCHAIN ME REPARLANT DE MES RUSSES, JE JOUES AU CURLING AVEC SA TRONCHE !!❞

❝ ...Je n'ai pas connu notre monde. La Terre est la planète où j'ai le plus vécue. Alors suis-je vraiment un Cybertronien ou un Terrien? Qu'est-ce qui fait de nous l'un ou l'autre: le fait d'être de chair ou de fer? ... ❞

Code Caché dans règlement : Envoyez un mp à l'admin validant votre fiche.








_________________


Dernière édition par Thunderstruck le Ven 19 Mai - 0:22, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderstruck
Très Gros PiouPiou

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 30
Localisation : Dans ton.... ? Quoi? Heu.. J'ai dû mal a saisir cette expression humaine. Ce lieu n'est-il pas un peu trop étroit pour contenir un Decepticon??

MessageSujet: Re: Brouillon : Thunderstruck   Ven 17 Fév - 18:28


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Brouillon : Thunderstruck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transformers Prime RPG :: Les Personnages :: -Fiches de Personnages--
Sauter vers: