Un forum Rpg basé sur la série transformers prime et qui prend effet entre la saison 2 et 3.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [solo] Apothéose

Aller en bas 
AuteurMessage
Barricade
Le Mauvais Flic

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 31/01/2017

MessageSujet: [solo] Apothéose   Mer 11 Avr - 10:13

Earth, 1934.

Le professeur Herbert MacAllan, avait toujours été un pionnier avant tout; en pointe de tout ce qui se faisait; que ce soit dans la technologie, la physique où, en l’occurrence dans cette expédition au fin fond de la jungle insulaire de l’île de Songshan.  Tropicale, et depuis plusieurs jours, particulièrement dense ; il ne devaient leurs infinitésimaux progrès qu’à la détermination de ce dernier, à ses inlassables coups de machettes, et au sens de l’orientation infaillible de leur guide Siang.

« Êtes-vous seulement sûr que ce soit la bonne clairière ? » fit Emmerich Werner, derrière un arbre, faisant ses besoins.


« Oui. Toutes les cartes l’indiquent, la boussole nous le confirme »
fit Siang.

MacAllan se retourna en haussant un sourcil. « Sachez bien que vous n’êtes guère obligé de répondre à quelqu’un qui fait ses besoins en vous parlant. »

Siang sourit. « La paie est assez bonne pour. »

-J’aime votre façon de penser, affirma Herbert.

Homme d’affaires redoutable, déjà étudiant à Harvard, il vendait du savon fait maison aux étudiants locaux pour payer ses études. Les sciences dures avaient longtemps été pour lui un moyen de se faire de l’argent plus vite ; mais l’argent n’avait jamais été une fin pour lui, mais un moyen -certes pratique- d’accomplir son ultime fin. Un rêve que beaucoup aurait pensé irréalisable, voire simplement fantaisiste.

« Mon cher Emmerich, si vous pouviez vous dépêcher de finir votre toilette ; L’avenir vaut bien quelques gougouttes dans le caleçon, mon cher. »


- Arschloch,
maugréa-t-il dans sa langue natale, en zippant son pantalon.

Herbert, dont la mère était juive allemande, fit comme s’il n’avait rien entendu, même s’il ne put réprimer une grimace. Werner était probablement l’un des plus grand chimistes de ce siècle, et l’on parle d’une époque ou les scientifiques de la conférence de Solvay étaient leurs contemporains.  S’avançant vers la clairière nivelée qui en réalité, cachait un cratère, ou, MacAllan, comme frappé par la foudre, restait immobile, le reflet frappait les pupilles du physicien d’une lumière pourpre surnaturelle.

« Eh bien,
fit Werner, tout cela pour une clairière ? Voyons donc qu’est-ce que... »

A son tour d’être paralysé. « Est-ce bien… ce que je crois que c’est ? »

« Tungunska n’était qu’une itération, mon ami.  Le signal était là, pour tous, à entendre et écouter. L’appel du ciel. L'appel des Cieux. »


Il ramassa une pierre, qui , chaude au toucher, semblait lancer rayonner d’un étrange éclat bleuté.

« Vous avez le révélateur, Emmerich ? »

« Moment. Einen Moment, bitte. Oh. Voici donc. »

Courant chercher son équipement d’appoint, il ouvrit une malette qui fit apparaître son nécessaire de chimie, ainsi qu’un support pour tube à essai en se rétractant à la manière d’une boite à couture. Les Cybertroniens n’étaient pas les seuls à maîtriser la technique des poupées gigognes, après tout.

Il versa quelques gouttes du révélateur dans un tube à essai, et, grattant une des pierres pour recueillir un fragment des cristaux incrusté dedans, fit tomber l’un desdits fragments dans le tube. Herbert, pendant ce temps là, descendit. Le vaisseau avait un aspect effrayant, complètement robotique. Mais ce qui l’intéressait, c’était son pilote, dont la moitié du corps sortait du cockpit ; Dans le cratère avait poussé moulte verdures, mais chose étrange, aucune véritable végétation dense ne s’y était développé ; comme si elle craignait s’approcher de cette zone.

« Cet événement, est arrivé bien avant celui de Tungunska, le confirmez-vous, Siang ? 
» cria-t-il depuis l’intérieur du cratère. 

- En effet professeur,
confirma Siang en rejoignant le savant devenu homme d'affaires. D’anciens ouvrages mentionnent la chose comme étant un événement funeste ; l’arrivée d’un dragon de feu ou autres symboles encore, nous incitant à éviter la zone comme la peste.

-Cela n’a en rien l’air d’un dragon, mon garçon. Regardez son visage…


-Herbert, fit Werner en marchant jusqu'à sa hauteur, le tube à effet illuminé d'une lueure bleutée. J’ai les résultats. C’est bien ce que c’est.

MacAllan s’approcha du visage humanoïde du cybertronien.

« Dieu a dit : Faisons les hommes de sorte qu’ils soient notre image, qu’ils nous ressemblent. Qu’ils dominent sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur les bestiaux sur toute la terre et sur tous les reptiles et les insectes. »

Il reprit un autre verset.

« Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l'un d'une manière, l'autre d'une autre. »



« Voilà, mes amis, le dernier don de Dieu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[solo] Apothéose
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transformers Prime RPG :: Lieu pour RP :: -Terre- :: -Asie--
Sauter vers: