Un forum Rpg basé sur la série transformers prime et qui prend effet entre la saison 2 et 3.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Y'en a qui sont vernis...

Aller en bas 
AuteurMessage
Lisitva
Sac-à-main de Megatron

avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 03/04/2017
Localisation : Là où vous ne voulez pas qu'elle soit ♥

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
0/0  (0/0)
Compte: Secondaire
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Y'en a qui sont vernis...   Mar 3 Avr - 20:08

[RP commun Megatron / Knockout / Lisitva]

[Chronologie : Lisitva Jours 4]



--- Petit Thé Entre Grands Vilains ---

" Mon sabre monté dans votre avant bras? ... "
Lisitva releva le nez de son travail quelques instants avant de s'y replonger pour continuer ses soudures.
" Mauvaise idée, Patron. Votre technique de combat n'est pas adapté au maniement du sabre. Vous utilisez votre lame comme tranchant mais aussi pour parer. Double usage: Attaque et bouclier. Le sabre n'est utile que pour l'attaque. "

"Humm ... et que proposerais tu donc qui pourrait me donner l'ascendant sur optimus en ce cas ?" déclara Megatron de sa voix calme et caverneuse.

" En toute logique, Optimus doit posséder autant de blindage que vous. Sinon cela fait longtemps que vous l'auriez réduit à l'état de ... boite vocale de Bumblebee, dirons-nous.  Hors, rappelez-vous, vous avez pu parer la lame du sabre. Donc contre Optimus il vous est inutile. Idéal pour faire de la brochette de menu-fretin mais pas pour les Optimus.  Par contre, Optimus  a des armes à feu puissante. Un bon bouclier pour vous en abriter ne serait pas mal. Qu'en pensez-vous? " Demanda-t-elle, en relevant sa visière tout en se retournant.
" Et ? Ça ne vous arrive jamais de vous asseoir?" Temps de concentration d'un savant fou : 5 minute

"Une telle protection est souvent encombrante sur le champ de bataille, mais elle m'a valu des avantages dans l'arène ... cela dit, cette protection est ancienne, je présume que tu as déjà une idée pour le moderniser"
éclipsant volontairement la dernière question commençant à faire le trie dans les paroles de l'humaine.

" Le même système que pour vos transformations : Un avant bras qui devient un bouclier, qui peut se détacher pour devenir un second glaive.... Quoique là, j'ai dit le premier truc me passant par la tête.  Je peux faire mieux qu'un second glaive. Vous vous débrouillez comment avec une masse d'arme? "

--- ♦️ ---


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megatron
Regard qui tue en CDI

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 26/05/2017

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
0/0  (0/0)
Compte: Secondaire
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Mer 4 Avr - 22:08

"parfaitement, mais pourquoi ne pas simplement affuter le pourtours du bouclier ? J'aurais ainsi l'avantage de l'arme et de la protection en même temps"

"Aah, j'aime. On pourrait aussi lui combiner le répulseur magnétique, mais là vous deviendriez vachement dangereux... oh. zut, j'ai eut une trop bonne idée, c'est ça? ...  vous voulez toujours pas vous asseoir?"

"Un tel répulseur ne se fait pas aisément, ce n'est pas pour rien que nous traquons les reliques des archives de Iacon ... cela dit, il pourrais aussi jouer le rôle d'aimant pour attirer des cibles" Dit Megatron presque à lui même, pensif "Il faudra la source d'énergie adéquate"

" Ma spécialité est la rétro-ingénierie, en plus du Knockoutien en troisième langue. " osa-t-elle plaisanter. " si j'avais accès à ce fameux artéfact magnétique, je pourrais le reproduire. Oh, peut-être pas toutes ses fonctions..." expliqua-t-elle en retirant ses gants de soudure  ".. mais qui ne tente rien n'a rien. Vous êtes certain de ne pas vouloir vous asseoir?  Car là, je dois levez ma tête pour vous parler et je commence à choper un torticolis... "

Négligemment, le seigneur décepticons soulève lisitva et la dépose en hauteur sur une console de l'infirmerie.

"L'arme sonique serait une excellente base je pense, mais il nous faudra trouver le reste, il ne faudrait pas perdre cet armement, même si c'est au profit d'un autre."

" C'est aussi une option?" Fit une Lisitva peu rassurée jusqu'à ce qu'elle soit posée ." Oh? Ça alors. Je suis vivante." Dit-elle d'un ton neutre. " Merci. L'arme sonique? Hmm... le souci de cette arme, c'est qu'elle frappe sans discrimination et en y réfléchissant, c'est pareil pour le magnétiseur. Donc... peut-être créer une nouvelle arme bien à vous en s'inspirant d'elles?"

"Il faudrait que l'arme s'oriente dans l'orientation du bouclier, provocant l'onde dans cette direction, ou au contraire l'attirer ... et pourquoi simplement un harpon ?" Dit-il en se frottant le menton l'aire pensif et passablement machiavélique

" Un harpon? Ça manque un peu de style non? A moins que vous n'ayez une idée de situation derrière la tête?  En parlant d'idée... je dois vous poser une question... mais je ne suis pas sûr que ce soit le bon moment." Trancha-t-elle en s'asseyant au bord du clavier de contrôle ou elle avait été posée.
" Ah, et ... j'ai trouvé ce qui cloche avec votre idée de Harpon :  Pour ramener, il faudra une chaine ou un Câble? Si c'est le cas, cela sera votre point faible. J'imagine déjà un mignon Smokescreen se jeter dessus pour vous coincer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Diva 1er Le Magnifique

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 30
Localisation : Zone démilitarisée entre Megatron et Lisitva ^-^

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
36/1000  (36/1000)
Compte: Principal
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Jeu 5 Avr - 20:33

--- Magnifaïque! ---

Alors que Megatron et Lisitva discutaient et devisaient sur la conception du bouclier ou tout autre arme à ajouter à Megatron, la voix de Knockout (était-il là ou venait-il d'arriver? Mystère...) se fit entendre :
"Tout ça est très intéressant, mais concernant ce fameux bouclier. Si je comprend tous l'intérêt qu'il y a de le transformer en arme, il me semble que vous oubliez le principe de base d'un tel instrument : bloquer les coups. Pourquoi ne pas utiliser un absorbeur cinétique pour absorber la puissance des coups d'Optimus et lui resservir un Best-Of de ses meilleurs coups de plein fouet grâce à un coup de bouclier bien placé?"

Et non, Knockout venait d'arriver car aussitôt, bien que cela fut subtile, le comportement de Lisitva changea. Elle qui était assise jambes ballantes dans le vide comme une petite fille se redressa, les croisa et posa élegament ses mains croisées sur son genoux le plus relevé et presque aussitôt constata:
" Knoo? Je me suis rayée le verniiiiieee... et en plus j'en ai plus du doré"
d'un ton plaintif en direction du Bot Rouge. Oui, Lisitva était Knockout Addict. Elle était comme ces chats se comportant en vendales sanguinaire loin de leur maison mais devenant des chatons à coup de petit "Maou?" quand apparaissait leur maitre avec pouvoir de Mignonitude hypnotisant au point qu'il leur pardonne de déposer un cadavre d'oiseau dans leurs chaussons.

Knockout eut un petit sourire en s'approchant de son humaine, se penchant pour prendre délicatement sa main et constater ses dires.
"Allons Foxy, tu sais bien que j'ai toujours des réserves..."
Sur ce Knockout sortit d'un compartiment sous la table une petite boite (pour un Bot) contenant... Et bien un nécessaire à manucure, ainsi que plusieurs teintes de verni. Dont du doré. Sélectionnant avec la dextérité du chirurgien qu'il était les outils adéquats, il commença à s'occuper de l'ongle de Fox-Ice.
"Continuez, ne faites pas attention à moi je n'en ai que pour un instant. Que ça n'empêche pas votre réflexion. Ce qui me fait penser que l'absorbeur Kinétique peut aussi donner un boost de puissance à votre blaster.
Hm. Ce verni protecteur fait des merveilles. Mais je vais être obligé de m'occuper de tes autres ongles, sinon on verra la différence de couleur avec le verni neuf."
conclu un Knockout marmonnant.

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisitva
Sac-à-main de Megatron

avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 03/04/2017
Localisation : Là où vous ne voulez pas qu'elle soit ♥

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
0/0  (0/0)
Compte: Secondaire
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Jeu 5 Avr - 20:46

---♦️---

Si le " bon travail" de Megatron était un joyaux précieux, le sourire en cet instant de Lisitva était comparable aux reflets de la lune sur une mer calme. Il n'était pas rare, il se voyait souvent, mais à chaque fois on prenait plaisir à le regarder durant de longues minutes. Bon par contre, tout les allergiques au romantisme devaient se mettre sous cortisone.

Bras tendus vers Knockout, bien que le collier à grelot aux couleurs du Bot Rouge n'arrangeait rien au tableau de l'animal de luxe se faisant entretenir par son propriétaire, elle le laissait faire en reprenant la conversation "sérieuse" :
" j'aime son idée de l'absorbeur. Et j'ai mit au point des bouclier Déflecteur pour Holocauste. Je pourrais partir sur cette base pour votre bouclier?"


Si Megatron trouve l'intervention de Knockout enrichissante, ce qui affiche un bref sourire malfaisant sur son visage, cela se transforma rapidement en froncement de sourcils juste .. QUOI ? En voyant le chirurgien décepticon se transformer en partenaire beauté.  Comment ignorer une tel situation en tant que seigneur du mal ? Bien simple, on soupire longuement comme à chaque fois que Blitswing deviens fou, Knockout raye sa peinture, ou starscream pose une question agaçante
"Les ressources nécessaire à une tel arme risquent d'être prohibitif, on ne peut oublier ce point et il me faudra une estimation pour ce bouclier à renvoi kinetic"


" heeuuuuuuuuuuuuuuuuuu......"
Quand on était une Lisitva, c'est-à-dire une scientifique timbrée galopante sur des talons aiguilles poursuivie par une armée d'assistants et financé par l’État Russe, la comptabilité n'était pas le souci majeur. Elle avait des secrétaires ou un frère pour gérer ce type de souci. Elle, elle créait et si on lui disait " impossible" elle trouvait une parade pour y arriver d'une autre façon.
" ... eeeeeeeuuuuuuuuuuu....."
Autant dire que la question de Megatron était pour le cerveau de Lisitva, une question piège car elle avait l'habitude de bidouiller avec ce qu'elle sous la main: Un vaisseau Cybertronien caractériel et des restes cybertronien de guerre d’antan. C'était une Mac-Gyver de la technologie Cybertronienne.
" ......Heeeeuuuuuuuu...... "

---♦️---

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Diva 1er Le Magnifique

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 30
Localisation : Zone démilitarisée entre Megatron et Lisitva ^-^

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
36/1000  (36/1000)
Compte: Principal
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Jeu 5 Avr - 21:10




Autant dire que la réaction de lisitva était un déclencheur de l'attaque gros yeux proportionnellement plus intense au fur et à mesure que le "... Heuuuuuuuuu ..." de l'humaine continuait.

"... Heuuuuuuuu....."
Donc Lisitva était habitué à entendre " t'es limité en ressources cybetronienne, mais illimités en ressource humaine."  et là, Megatron venait de lui demander détablir un budget en ressource cybertronienne. Chose qu'elle n'avait jamais dû faire faute d'en avoir pas assez et d'être nulle en gestion.
" Heeeeuuuuuuu..."
En traduction, il venait de demander à une enfant du tier-monde n'ayant jamais gouté au chocolat de  choisir ce qu'elle voulait mettre dans sa boite de  Jeff de Bruges.
" eeeuuuuuuuu.... "
Continuait-elle le regard dans le vide

"Ah." Fit Knockout d'un air d'expert devant une machinerie complexe en panne. "Là vous l'avez faites bugger. Ne vous inquiétez pas ce n'est rien de grave mais... Comment vous dire?" Knockout appuya d'un index sur le front de Lisitva et celle ci... Se renversa en arrière, continuant à dire "Heuuuuuuuuuuuuu", a peine perturbée. Enfin pas plus qu'elle ne l'était déjà.
"Ce n'est pas la première fois que ça arrive. Là, c'est parce que vous lui avez demandé de prévoir les ressources. A une femme humaine. Bon. C'est mysogine, mais dans son cas, elle est très femme. Donc je vous explique. Chez elle, elle a les ressources illimitées. Elle a ce qu'on appelle chez les humains une "Black Card". Ce qui veut dire qu'elle a tellement d'argent que personne ne se pose jamais de question quant à son compte en banque.

J'en ai d'ailleurs fait les frais. J'avais gagné beaucoup d'argent lors de courses illégales, bien avant que Starscream me rappelle sur le Nemesis."

"J'utilisais cet argent pour corrompre les humains quand c'était nécessaire, et acheter de menus services lors de nos recherches d'artefacts avec Breakdown. Et bien lors d'une nuit, pensant corrompre Lisitva, je lui ai donné accès à cette réserve d'argent pour qu'elle s'achète ce qu'elle désirait.

C'est comme ça que j'ai fini ruiné et avec une garde robe complète pour humaine...

Elle ne sait PAS gérer ses ressources. Pas du tout."


Puis continuant d'un ton acerbe et critique il ajouta : "Besoin d'une voiture? Elle souris à un homme. Besoin d'une matrice de Commandement? Un sourire a Optimus. Besoin d'energon noir? Méfiez vous si elle vous souri. Ça pourrait vous coûter cher.

En attendant, laissez moi un peu de temps, et je vous donnerait mon estimation pour le bouclier. Enfin, j'ai aussi besoin qu'elle arrête de bugger."

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megatron
Regard qui tue en CDI

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 26/05/2017

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
0/0  (0/0)
Compte: Secondaire
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Lun 23 Avr - 22:39

Megatron grommela d'agacement en se redressant de toute sa hauteur un regard froncé vers l'humaine complètement déjanté ... Pendant un bref instant il se dit que Lisitva étant un mélange improbable entre Glam-Crusher, Knockout et ... une erreur de calcul

"Tache de faire cela rapidement Knockout !"

Lança le seigneur décepticons en sortant de la pièce les mains dans le dos

Lisitva débeuga d'un coup, cela arrivait souvent avec le matos Russe bien que personne n'avait utilisé la métode : taper pour que ça remarche. Se redressa telle une poupée possédée par le démon et lança un suicidaire  :

" Attendez! J'avais une question à vous poser!  Personne ne veux me répondre : Mais c'est quoi le jeu de Touche-Touche ? "

"Quoi ??" Malgré le tonitruant de sa voix, ce qui aurait put faire croire que le seigneur décepticons était en colère, les adeptes de son ton mélodieux aurait en fait décelé de ... l'incrédulité

"Mon seigneur Megatron! Ne vous préoccupez pas de ça, je m'en occupe aussi!" Fit Knockout en baillonant Lisitva.

" Ah, vous êtes comme moi. Vous savez pas?  Tinessa m'hihoihhhagjkjqhsdgqd  "

"J'espère pour toi que ce qu'elle semblait vouloir dire n'implique rien qui pourrais compromettre nos activités Knockout ..."

"Je vous assure que non, seigneur Megatron. Je vous le jure sur l'honneur de mon défunt Conjux Endura."

Répondit Knockout, qui savait que c'était le cas, mais ne désirait pas pour autant que Lisitva insiste pour poser cette question. Il préférait qu'elle reste en vie, et pour cela, il lui fallait garder des Jokers pour convaincre Megatron de faire ainsi... Et il n'avait qu'un nombre limité de Jokers....

Quand a Lisitva, elle faisait l'étoile de mer boudeuse, écrasée sur la console sous une main trop grosse pour sa bouche . " Hmmmffaiv "

Knockout regarda Lisitva, qui essayait de parler, et fit ce qui, après coup il le saurait certainement, était sans doute une erreur. Il enleva sa main, distraitement, pour demander : "Je n'ai pas compris, qu'as-tu dis?"

" T'es pas drôle."  Répondit l'humaine. "  moi je croyais qu'il connaissait. Il est plus jeune que toi, mais je me disais qu'il devait pas être innocent... donc il devait connaitre."

"Peut être serait-il temps pour toi de me dire une information capital Knockout !" Tel la sentence d'un juge fracassant son marteau sur la table, le ton de la voix de Megatron avait des accents de destination final en plus radical. Sa lame venait de passer au coté de la gorge de Knockout lui faisant parfaitement sentir le tranchant plus qu'effilé de cette arme de gladiateur dont la pointe s'arrêta juste au niveau de la gorge de Lisitva

Lisitva loucha sur la lame, elle aurait pu poser la question " je vais finir par croire que vous perdez toujours au touche-touche pour le prendre aussi mal?"  mais elle opta pour une question somme toute Logique: "  Pourquoi vous ne me posez jamais ce type de question? Je suis censé vous obéir durant 2 semaines? Donc je dois vous répondre. Non?  Et vous avez une micro-fellure en phalange 4 ainsi qu'un encrassement de vos articulations. Vous savez que cela vous fait perdre 10 % de vélocité lors de l'assenement d'un coup de poing? Mais je peux vous arranger ça ... "
Et ainsi elle venait de  démontrer sa technique de Negociation avec Holocauste quand elle allait trop loin.

Knockout se décomposa. Et, alors qu'il réfléchissait à toute vitesse pour trouver une information capitale à livrer à Megatron, il se mit à regretter le temps qu'il avait passé avec Lisitva à faire des papouilles. Oh il avait rattrapé le temps perdu. Mais manquait de quoi calmer Megatron en cet instant. Il lui faudrait trouver et vite.

Amalgamous? Un coup de main?

Heu..... Là t'es seul mec, désolé. Si j'avais pensé à quelque chose je te l'aurais déjà dis!

Ces primes : jamais là quand on avait besoin d'eux.
"Un des deux réacteurs de l'holocauste est en orbite autour de Mars! Nous pourrions le récupérer pour l'étudier?" fit Knockout, se souvenant que l'humaine s'était jadis vantée d'avoir envoyé un réacteur en orbite autour de mars, sans préciser qu'il s'agissait de celui d'Holocauste, mais depuis, le vélocitronien avait pu relier les points...

"Continue ..." Dit-il d'un ton pesant, au moins autant que la lame qui, changeant d'angle, continuait de menacer la gorge de l'humaine, mais menaçait maintenant de lui broyer les jambes et le bassin si un mouvement malencontreux survenait visage tourné vers Knockout

"Le réacteur est une expérimentation de Lisitva sur l'énergie nucléaire, l'Energon et notre technologie. Si nous parvenons à obtenir une technologie stable à partir du réacteur, cela bénéficierait au Nemesis.  Et nous permettrait d'économiser de l'Energon. Et dans le cas contraire, nous pourrions en faire une bombe puissante. Pas dans l'optique de détruire quoique ce soit... Mais parfaitement à même de nous fournir une excellente diversion si besoin : l'énergie nucléaire est fortement nocive pour les humains, les autobots ne laisseront jamais cette menace se concrétiser..."

" Brum." Lisitva toussa. "Désolée je vais devoir rectifier les propros du Medecin. L'espace d'un instant, elle pensa s’accouder sur la lame devant elle mais... non pas bonne idée. "C'est le réacteur que j'ai satellisé autour de Mars. Pas le Générateur. Le Générateur Nucléaire est toujours dans Holocauste. On  a dû scéler une partie du vaisseau pour éviter les radiations.  J'avais créé ce réacteur pour pallier le souci de l'Energon Noir. Unicron avait prit le contrôle d'Holocauste, c'était le chaos, j'ai dû improviser. Bon par contre la structure de Holocauste n'était pas assez solide pour supporter la charge du Générateur Nucléaire. Donc ... un p'tit cratère plus tard, j'avais un réacteur en orbite autour de mars.  Mais si connaitre les technologies que j'ai apporté à Holocauste peut me sauver la vie, je peux faire un déballage : Suite  à l'accident du réacteur, je lui ai créé le bouclier déflecteur pour renforcer sa structure et actuellement je suis sur le projet du double anneau pont terrestre. Holocauste étant enterré, si il décolle, cela risque de faire des dégats sur lui et sur le reste. Donc le faire passer dans une autre dimension pour lui permettre un décollage. Une dimension ou la terre n'existe pas. C'est l'idée la plus fun que j'ai trouvé.  L'état me proposait de creuser une grande tranchée.. mais ça manque de classe. Et non, je ne vends pas des informations capitale pour sauver ma vie. Sinon, cela aurait été plus simple de vous dire où il est. Je vous vente juste mes compétences. "

Relevant leeeeentement sa lame, obligeant Lisitva à basculer la tête en arrière, Megatron se redressa dans une attitude moins agressive, mais tout aussi menaçante "Préparez donc un moyen de copier la mémoire de shokwaves présente dans Lisitva, ainsi que toute information scientifique, militaire, ou pouvant nous être utile qui ne romp pas notre ... accord ... Ensuite, nous récupérerons ce réacteur qui, je l'espère pour vous, se montrera utile" Megatron plaça ses mains dans son dos et se dirigea vers la sortie

" Seigneuuuur. Non ce n'est pas pour vous poser une question qui fera que vous menacez ma vie mais ... la copie est impossible. Je suis humaine. La mémoire de Shockwave s'est organiser dans mon cerveau de manière "humaine".  Des sons, des voix, mes sens réveillent cette mémoire. Si vous la copier.... comment dire? ... c'est comme posséder une encyclopédie dont chaque mot fut coupé et collé en désordre par un malade mentale.  Et je suis le traducteur.  Donc.... "

"Là je me sens inutile d'un coup. Si ce n'est pour confirmer qu'effectivement,  copier sa mémoire est un défi que nous n'avons pas les moyens de relever..."

" Ah, si. Nous pouvons... mais vous n'allez rien y comprendre... Et me parle pas d'être inutile. Là. Je le sens bien mon inutilité.  On ne me pose même pas de questions sur "comment j'ai créé Thunder"? Comment m'est venu l'idée de voyage dimentionnel? Là, tout ce que je fais, on l'impute à " la mémoire de Shockwave" ... bein non. Il n'a jamais eut l'idée d'utiliser un véhicon comme base pour créer un Predacon. Le Sabre Laser.. pff.. C'est pas de lui. Les voyages dimensionnel, il connait pas. Sinon , vous seriez déjà au courant. Bref. Super... Toi aussi vient ressentir la frustration que quelqu'un a dû ressentir face au conseil quand personne ne l'écoutait et n'en avait que pour Orion Pax. Joie!  Bon, j'ai dû boulot. "  Fit-elle en se jettant du tableau de controle. " C'est bien beau de faire le budget, mais si tu ne sais pas pour quoi, ça ne sert à rien! Et je commence à comprendre pourquoi les conversations de Shockwave se limite à : Logique. "

Un fracas retentissant se fit entendre dans la pièce quand le pied de Megatron s'abatis juste devant Lisitva.
"Si je me contentait de la mémoire de shockwaves je n'aurais pas précisé le reste, si je ne voulais pas acquérir ces connaissances, je n'aurais pas demandé cette copie, si le cours de tes pensées étaient organisé, je n'aurais pas à imposer des priorités , et si tu désire tant que ça user ma patience, je me ferais un plaisir de me servir de toi comme combustible pour le Nemesis !!!!! ME SUIS-JE BIEN FAIT COMPRENDRE !!!???"
Explosa Megatron le visage penché vers lisitva au point qu'elle aurait pu croire être face à un mur de son qui aurait rendus Marty vert de jalousie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisitva
Sac-à-main de Megatron

avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 03/04/2017
Localisation : Là où vous ne voulez pas qu'elle soit ♥

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
0/0  (0/0)
Compte: Secondaire
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Jeu 26 Avr - 21:39

--- Rp commun Meg / Knock / Litz  ---


Se faire hurler dessus par le Seigneur des Decepticons étaient toujours et franchement impressionnant.  Mais la mine de Lisitva aurait pu être compétition avec le visage de Dreadwing*.  
" Cette information est enregistrée, Seigneur Megatron. "
Mais dans la tête de Lisitva s'était :  Je vous mets à disposition mes connaissances mais vous préférez me les soutirer de force et vous espérez ma reconnaissance? Z'êtes un comique vous

---

"Heu... Là elle nous fait une Solus Knockout! Fait quelque chose! En général après ça, il arrive un chien de ma chienne! FAIT QUELQUE CHOSE! Ca va tourner au vinaigre! Elle parlait comme ça quand Prima l'avait vexée et qu'elle cherchait le meilleurs angle pour lui planter sa lame étoile dans le fondement! Même si on n'en a pas!"
"Silence. Je cherche." Répondit calmement dans sa tête le médecin. "Mais je suis coincé entre un Megatron en colère et une Solus vexée. J'aurais préféré éviter. J'essaie de me rappeler le moment ou ça a dérapé."
"Le moment ou tu as enlevé la mains de sa bouche"
"Rhâ... Mais pourquoi!iiii?" se plaignit, toujours dans sa tête, Knockout. "Bon, le retour du Diplomate."

---

"SI JE PUIS ME PERMETTRE! hurla Knockout, sur le ton d'un : il suffit! "Je refuse de vous laisser vous enfoncer plus avant dans le défaut de communication! Lisitva! Le seigneur Megatron vient justement de dire que tu étais intelligente et qu'il avait besoin de toi, alors cesse de faire ta Diva. Ce n'est PAS le moment! Quand on a un seigneur Decepticon de 15 mètre de haut devant soit, on ne fait pas sa diva. Donc maintenant, comme tu es encore vivante, ce qui montre qu'il est bien plus tolérant avec toi que bien des autres, des excuses. Tout de suite," conclut Knockout avec un ton de commandement que ne lui connaissait pas Megatron. A moins que le gladiateur ne se souvienne comment le vélocitronien défendait les intérêt des siens autrefois... Et désormais les siens étaient les Decepticons.

"Seigneur Megatron. Navré pour ce malentendu. Elle demandait en réalité ce qu'était le... Touche touche. Un jeu théorisé par Tinessa, concernant et bien... Dirons nous... L'intimité de deux bots. La question me semblant peu opportune, c'est pour cela que j'ai tenté de faire taire Lisitva."

" ... ggmmmm....  J'm'excuse." Grommela l'humaine en serrant le poing de rage, ses ongles s'enfonçant dans sa paume au poing d'en faire perler le sang.

Knockout pris une grande inspiration.
"Je n'ai pas bien entendu. Et le seigneur Megatron non plus. De vrais excuses Lisitva. Sans délais. Clairement. Et sincères."

Elle se tourna vers Knockout
" Je vous présente mes excuses pour mon comportement inapproprié ."

"Bien. Maintenant la même chose au seigneur Megatron."
Knockout saisit les épaules de Lisitva, pour qu'elle fasse face à Megatron.

Lisitva prit quelque instant, réfléchit, fit une échelle de probabilité bien que ceci était plutôt un loisir de son frère et conclut :" Bien. Je vous présente mes excuses.
Sincères.
J'ai exagéré. J'ai oublié que vous n'étiez pas Holocauste et que je ne pouvais pas avoir des conversations avec vous comme avec Holocauste.  Et je sens que ce souci risque de se représenter. Donc est-ce qu'il ne serait pas bon que nous nous évitions? Knockout peut transmettre vos ordres... Ça me paraitrait Logique car un jours, j'avancerai trop vite et c'est sur moi que votre pied atterrira."


Se redresse pleinement et opine, faisant un vrais signe qu'il avait entendus les remarques.
"Je n'ai aucune raison d'éviter une partie de mon vaisseau, ni toi de t'en éloigner." a le seigneur décepticons en se dirigeant vers la porte avant de lâcher un "Excuse accepté" par dessus son épaule avant de passer le sas.



Knockout, sachant parfaitement ce qui allait se passer, baillona à nouveau Lisitva, tout en s'inclinant brièvement pour saluer le départ de son maître.
Puis, attendant qu'il se soit éloigné suffisamment, il enleva la main et demanda :"Tu es vexée n'est-ce pas?"

" Pour le moment: oui. Ça passera. Mais maintenant nous savons que je ne resterais pas chez les Decepticons... sinon je lui botterais ses fesses. Qu'il a de superbe, mais que je lui botterai quand même."  Humour? Signe que ça passait déjà.

Knockout ne pu s'empêcher de sourire, avant de répondre : "Vraiment? Tu sais, Megatron est un guerrier, pas un scientifique. Holocauste peux te charcuter lorsque tu le contrarie. Si Megatron cède à sa contrariété, il te frappera, mais tu n'as que peu de chance d'y survivre."

" Donc tu me proposes de rester dans un lieu ou tôt tard un gladiateur va me frapper alors qu'ailleur, certes, je me fais charcuter, mais j'ai des améliorations.  Tant qu'à souffrir, autant aller là où c'est le plus amusant."  
La notion d'amusant chez Lisitva était particulière.

"Espérons dans ce cas qu'il ne finisse pas par t'enfermer par erreur dans ta tête, condamnée aux mondes qu'il pourrait te montrer lors de vos liens cortico psychique.
Oh tu pourrais y imaginer beaucoup de chose... Mais ce ne serait qu'un rêve."


" Tu crois me choquer?  Ton seigneur pourrait faire la même chose avec moi. Me relier à une machine pour exploiter ma mémoire.  Knockout, je suis un outil, je le sais, pas besoin de me le rappeler.  Et là, j'ai vraiment du boulot."

"Oh non arrête, voilà que tu me fais le mélodrame de l'humaine. Tu sais que tu ne l'es pas pour moi. Et pas pour tes parents ou ton frère non plus. Une famille humaine, ça s'aime et s'entraide... Tu n'es pas un outil pour eux."

" Knockout, ce n'est pas que je veux insister dans le  mélodrame mais toi, tu connais les familles des humains des autobots. Ma famille risque de ne pas décrocher le Diplôme Optimus Prime de bonne conduite."

"Non mais je sais bien que toutes les familles ne sont pas idéales, mais ta famille ne peut pas être aussi terrible que celle de la série que tu m'avais montrée... Malcolm je crois" fit Knockout, espérant faire parler Lisitva.
Il avait besoin d'infos capitales à transmettre à Mégatron pour la prochaine crise. Et c'était urgent. Ils n'étaient pas passé loin là !

Lisitva poussa un long soupire en continuant son bricolage sur la purge et , au lieu de se lancer dans des comparatifs, préféra expliquer : "Je suis un produit créé par un programme mené par mon pays sur l'Eugénisme. Mon père et ma mère furent sélectionné pour leur qualité physique et mental afin de créer des enfants surdoués. Une autre question?"

--- ---

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Diva 1er Le Magnifique

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 30
Localisation : Zone démilitarisée entre Megatron et Lisitva ^-^

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
36/1000  (36/1000)
Compte: Principal
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Jeu 26 Avr - 23:10

--- RP Commun Lisitva/Knockout ---

"Heu... Tu plaisantes là ? Tu veux dire... Comme dans les films? Mais vous n'avez pas encore suffisamment de technologie pour ça? Je croyais que vos scientifiques galèraient encore sur le génome ?"

"Officiellement oui.  Officieusement...Holocauste s'est écrasé il y a un siècle.  Ok, avant les Jumeaux, les scientifiques galéraient mais ..  Mais je suis Russe. Tu crois que mon pays est le méchant dans 40% des films et des série de cette planète pourquoi? Parce qu'on clone des brebis?  "

Knockout fronça les sourcils. "Un siècle ? Et... Tu veux dire qu'ils ont réussi à exploiter les banques de données de Shockwave pour travailler sur le génome humain ? Et tu n'es pas un clone, sinon tu ne serais pas aussi protégée par ton gouvernement. Ils ne t'auraient pas donnés de Black Card."
Et donc Holocauste est bien en Russie, pensa le velocitronien.

"Gna gna gna...  T'as raison écoute pour me contredire et pas pour comprendre.  Ma BlackCard vient de mon cousin. Mon oncle est Vendeur de Mort. Ca rapporte."

"Hm, excuses moi," dit Knockout, en se retenant de dire : heeey, mais ton cousin tiens à toi puisqu'il ta donné une black Card. "Vendeur de mort... C'est comme dans les films, un vendeur d'arme ?"

" Oui. Comme dans les films. Dans ma famille génétique, ils sont tous dans le bizness de la mort:  Oncle marchand d'arme, Cousin exécutant pour Holocauste, Papa Général, et notre pays n'est pas pas pacifique et Maman scientifique rattaché aux projets d'armement nucléaire. D'ailleurs, je ne sais même pas pourquoi je les appelle papa et maman, vu que je suis née en bocal! "

"Dans un bocal? Comme dans les films..?" Knockout s'arrêta. Il était beaucoup trop souvent question de film dans cette conversation. "Ta vie est une trilogie." Knockout s'assit en tailleur non loin de Lisitva, afin de l'écouter. "Tu en as trop dis où pas assez. Je veux la suite. C'est quoi cette histoire de bocal? Les humains ne naissent pas comme ça. Et pas la peine de me dire comment naissent les petits humains parce que c'est pas comme dans les films. Enfin si, mais pas ceux qu'on a regardé. Et oui, moi aussi j'ai eut de ma dose de curiosité morbide. Maintenant j'essaie d'oublier. La suite."

" Moi et mon frère sommes ce qu'on appelle des bébés éprouvettes. Sauf que ma mère n'a pas voulu du tout nous porter car cela aurait ralentit ses recherches.  Je peux la comprendre. C'est logique. Donc nous nous sommes dévoppé en couveuse dans Holocauste afin d'augmenter  nos liens avec lui.  Le vaisseau a pu ainsi modifier des parties de notre génome. En quelque sorte, c'est lui qui a accouché de nous... Que dire après? Je vais être un peu embêté car tu ne veux pas entendre de mélodrame. "

"C'était indélicat de ma part de dire ça, je le sais maintenant que tu m'as révélé tout ça, mais je dois avouer avec effarement que je ne pensais pas que ta vie serait plus... knockout sembla chercher un mot qu'il ne trouva pas. Plus... que ce qu'on voit dans les films. J'aimerais que tu continues... Si tu le veux bien."

"Maintenant c'est toi qui éxagère dans le mélodrame. L'état à jugé bon a notre naissance que nous soyons élevé en "famille". Pour notre équilibre mental." Elle pouffa de rire. "Équilibre mental. Essaye de construire une personnalité entre un père au caractère presque similaire à Megatron et une mère absente car occupée. Bref, heureusement, y'avait la mamie. Elle n'est pas plus stable que les deux autres mais plus amusante." N'oubliez jamais la notion d'amusante chez Lisitva . " Puis nous fûmes envoyés dans un pensionnat de l’État pour surdoué. J'ai dû subir des cours de danse classique car cela forme le caractère des jeunes filles. Ça je t'en avais déjà parlé. Ma première mission pour mon pays fut d'intégrer l'université du MIT pour rejoindre les services spéciaux Américain, mais cette mission fut avorté car Holocauste nous rappela pour le servir. J'vois pas quoi d'autres raconter. Ma vie n'est pas trop horrible. Mais disons que je ne supporte pas être inutile, ou être qualifié d'inutile. J'ai été créé pour servir pas pour être remisé dans un placard. Bon, cela arrivera car tôt ou tard Holocauste voudra me remplacer par un élément plus fort physiquement mais ... mais c'est vexant. Il ne m'a même pas écouté au sujet de ses mains. Ca va lui jouer de mauvais tour."
Voyant que Knockout s'attendait au pire, elle avait décidé d'elle même d’édulcorer son histoire afin de ne plus trop le choquer.

"Question : est-ce que je te connais bien ? Réponse ? Oui. Tu ne m'as pas tout dis n'est-ce pas ? Tu sais ménager le suspense.

Par contre. Ça veut dire quoi, être mise au placard en Russie ?"
Demanda Knockout d'un air dégagé.

"Je présume que si je te ments, tu le devineras? Je ménage pas le suspence mais je te ménage toi. Ce n'est pas les Russes qui emploient cette expression mais Holocauste. Et tu sais ce que veux dire être mit au placard sur Cybetrron. Déconecté. Eteinte. Je suis un élément changeable si il devient inutile. Alors récupérer pour le suivant la technologie que je porte sur moi. Non? C'est Logique. Et puis arrête de faire cette tête, je vais mourrir dans 2 ans max. J'ai l'impression de me retrouver dans un mauvais film de vampire " Oooh! Ma promise humaine va mourrir" . T'espérais quoi franchement? Je suis humaine. Qu'est-ce que tu n'as pas capté? H-U-M-A-I-N-E .   On vit au plus 100 ans! En encore en pourrissant sur place! Moi je vais mourrir jeune!"  Acheva-t-elle en se fâchant presque.

"Et Bein voilà tu m'as gâché mon effet. Je voulais te dire : mais je ne t'ai pas dis que je t'autorisais à mourir, mais bon il faut que tu parles de film de vampire." Knockout poussa un soupire. "Bon il faut que je me procure du glitter.

Oh et pour Megatron... Ce n'est pas qu'il ne t'as pas écouté, mais plutôt que tu as vu une faiblesse et que ça l'a vexé. Il aime jouer les bots fort."


"Tu crois qu'il le prendrait mal si la fille-qui-dit-ne-plus-vouloir-le-croiser-pour-sa-propre-sécurité place une mine EMP dans ses appartements pour le neutraliser puis le soigner?"

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisitva
Sac-à-main de Megatron

avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 03/04/2017
Localisation : Là où vous ne voulez pas qu'elle soit ♥

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
0/0  (0/0)
Compte: Secondaire
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Sam 28 Avr - 20:33

--- White Russian ---

Le plus dur pour Lisitva fut de donner le change en ne changeant pas d'attitude devant Knockout.

Knockout était le plus grand danger, la connaissant bien, il pouvait déceler d'infimes modifications dans son comportement... mais là... elle était satisfaite d'elle même. Les Decepticons répondaient bien à leur réputation, sur de leur supériorité, ils s'imaginaient que tous devaient obéir à leur ordre. Megatron devait croire qu'il avait maté le bout de Viande. Et Knockout, qu'il était toujours l'élu de son coeur, pouvant la manipuler et lui soutirer des informations.

Quoi?

Après le numéro digne d'un film d'espionnage que lui avait servi le duo Megatron / Knockout, l'un la menaçant et l'autre étant obligé de dévoiler des secrets pour lui sauver la vie.. vous croyez vraiment que tout serait passé comme une lettre à la poste?
Visiblement, les Decepticons ne connaissaient pas la poste Russe et surtout l'entrainement que recevaient tout membre, même scientifique, participant à l'un de leur projet secret.

Pour Lisitva, l'analyse était simple :
Ils s'essayent au Syndrome de Stockholm.
L'un dit m'aimer et l'autre me menace. Celui qui m'aime va constamment me demander des infos, de plus en plus secrètes, pour soit disant sauver ma vie du plus menaçant.
Intéressant.
Knockout est un très bon comédien, j'ai vraiment cru a ses sentiments et il a préparé son coup à l'avance: Joli. Bien joué. Je dois lui reconnaitre.
Quand à Megatron,  il me prends pour plus naïve que je ne le suis. Franchement menacer ma vie car j'ai parlé de Touch-touche, c'était un poil abusé.



Voilà tout ce qui s'était déroulé dans sa tête alors qu'elle déballait des détails de sa vie. De véritables détails car Knockout aurait décelé le mensonge. Mais, de là a mettre sa mission en danger?.. Officiellement ses parents n'avaient jamais eut d'enfants. Faut dire, ils n'étaient pas mariés. C'est le principe de l'eugénisme, on garde les bons reproducteurs libres pour plus tard. Donc, Soundwave aurait beau chercher une scientifique et un général ayant eut des jumeaux, il ne trouverait rien.
Ne pas sourire à cette pensée, Knockout le verrait.
Bon, elle venait de lui livrer que Holocauste était en Russie... mais vous avez vu la taille de la Russie? Et jamais le mot Ogdy ne fut prononcé.  
Le Decepticon y croyait. Il s'imaginait toujours avoir la confiance de l'humaine. Et l'humaine se traitait intérieurement de pauvre cruche de n'avoir rien comprit.

Mais pourtant, dans les marais, j'aurais dû m'en rendre compte!! Comme par hasard, il a menacé Knockout pour que je me rende! Et il a fait la même chose avec Thundersctruck. Donc il manipule mon attachement. Et en plus, j'ai la mémoire de Shockwave, j'aurais dû le savoir, ce n'est pas la première fois qu'ils font cela. C'est leur truc. Ça doit faire partit du "petit manuel des Decepticons" qu'ils ont tous à leur inscription. Allez-va-y, regardes moi cet ambassadeur de l'hypocrisie, mais oui... tu t'inquiètes pour moi... bien sûr... Tu t'inquiètes pour moi mais tu ne voulais pas que je m'enfuis avec Smokescreen? C'est vrai, le Némésis est un lieu touristique conseillé pour la santé et la bonne forme des humains. Tout à fait....

Le plus dur,
songeait Lisitva sera de tenir le jeu de l'amoureuse et de m'endormir contre lui cette nuit encore... a moins que je n'utilise l'excuse du travail pour y échapper? Avec un bon : tu as vu la colère de ton chef? Si je ne finis pas la purge et si je tarde à remettre en état Thunder, je doute que celui-ci le prenne bien. Mais je ne serais pas contre une bonne douche pour me détendre. Oui, ça, il le goberait. Déjà il avait gobé son humour façon : tu crois qu'il le prendrait bien si?


D'ailleurs, elle allait devoir marquer le coup, elle s'était faite copieusement engueuler, rabaisser et menacer... si elle ne réagissait pas un minimum comme une diva capricieuse, Knockout se douterait de quelque chose. Qu'elle préparait un mauvais coup. Donc... elle allait bouder Megatron. L'éviter soigneusement. Ce numéro de cache-cache puéril entrait parfaitement dans l'image que se faisait Knockout d'elle. Car si il la prenait pour autre chose qu'une humaine futile ayant eut la chance de tomber sur la mémoire de Shockwave, il n'essayerait pas de la faire directement parler de secret après le départ de Megatron: Coucou chérie! Je t'ai sauver la vie en révélant l'emplacement d'un réacteur d'Holocauste. Mais tu m'en veux pas hein? Tu veux me donner d'autres secret. Regardes le méchant Megatron qui va te taper si j'ai pas d'autres secret.

Bon, remarque, le Megatron n'était pas mal non plus dans la flatterie. Gros Niveau: AHAH ! Soit satisfaite que je veux te voler ta mémoire. C'est un compliment!!  ... à ce niveau là, ça devait être un souci d'éducation, elle ne voyait que cette possibilité. Elle se demandait si Pascal le Grand-Frère y pourrait quelque chose?
Mais sérieux mec? Tu veux me voler ma mémoire et je dois te dire merci? Tu veux juste ma mémoire, de moi tu t'en fiches et t’espère que je travail à ce projet? Tu veux peut-être que je construise le four dans lequel m'incinérer? Si c'était pas une blague raciste, je dirais qu'il y a une étoile jaune sur mon front. Vous vous rendez pas compte que c'est pas la bonne technique pour motiver votre personnel? Non? ... .Bon ... j'aurais essayé. Enfin non, je ne vais pas essayer vu que la communication avec vous se résume à : qui cri le plus fort... et je pars avec un handicap, je n'ai pas de mégaphone.  Megatron? Mégaphone? Un lien de parenté? Je ne suis plus a une blague nulle.


--- ♥️ ---

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megatron
Regard qui tue en CDI

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 26/05/2017

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
0/0  (0/0)
Compte: Secondaire
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Mar 1 Mai - 13:20

Aprés un moment, Megatron passa la porte de l’infirmerie, main dans le dos son allure posé pouvait inquiété le théoricien du complot, mais les deux divas seraient sûrement trop occupé pour saisir cette subtile apparition.

"Knockout ? Il semblerais que Lisitva ai vue bien des soucie quand à mon allure que tu n'aura pas remarqué, je crois donc qu'il est temps de faire un contrôle complet"

Les optiques du seigneur décepticons passant sur les deux occupants.

Et oui, voilà tout ce à quoi pensait Lisitva (le gros pavé au-dessus) quand le "Seigneur Décibel" venait de refaire son apparition. Lisitva se dit : Ah? Il vient s'assurer qu'il est bien le maitre-à-bord. Donc petit registre d'attitude: soumise, se serait louche. Indifférente à sa présence: bonne pioche. Après tout il m'a demandé de bosser, je bosse. Mais si je ne suis pas un minimum déférente, je suis bonne pour la soufflante; On fait comment pour être déférente. Oh oui! Elle ressortit ses vieux classique d’élève studieuse dans les écoles d'état. Se leva, salua sommairement sa présence d'un : " Seigneur Megatron" et se remit au boulot sur sa purge en se promenant d'utiliser la première excuse possible pour filer.

Bon. Elle boude Megatron, se dis Knockout. Le médecin n'était pas étonné. Après tout, il avait été assez... Comment dire? En colère pour relativement peu de chose. Il réussi toutefois à rester stoïque quant à la petite pique de Megatron, tout en ne sachant trop que dire : après tout, le seigneur Decepticon n'avait pas demandé expressément Lisitva alors que c'était elle qui avait remarqué les problèmes... Il regarda avec insistance Lisitva, alors qu'il commençait à parler "Bien sûr mon seigneur..."

Une Lisitva qui lui lança un regard : " C'est pas ma faute. C'est ton chef, c'est ton boulot ! " suivit d'un regard " Bonne chaaaance! " accompagné de : " J'entends Soundwave qui m’appelle. Oui, j'ai une bonne ouie. Faut que j'y aille..." Et comme une blague ne justifie jamais un départ, elle ajouta une vraie-fausse raison : "Il me manque un outil que j'ai oublié dans la chambre" . Elle se leva et pour être sûr de ne pas se faire écraser par un pied se baladant, s’apprêta à plonger dans une écoutille toute sombre... Donc passer par la porte était bien aussi du moment qu'on longeait les murs pour éviter les pieds.

"Un instant Lisitva, je désire que tu dirige cette opération. Knockout t'assistera, après tout, c'est bien toi qui à repéré ces défauts"
Décréta Megatron avec un ton aussi calme et posé que le début de son attitude.

De derrière une console, car quant on rase les murs sur les vaisseaux cybetroniens -cybertroniens qui aiment tout planter au milieu des pièces- on se retrouver derrière les meubles, un visage apparut avec un mine incrédule : " euh. Le Medecin est à côté de vous, Seigneur. Moi, je suis juste la prisonnière qui a vu votre épée et votre poing d'assez prés pour y voir les défauts de structure. Si je puis me permettre: faites pareil avec Knockout, il verra de même. " Et par prudence, elle resta derrière sa console, là où de grosses mains de Megatron ne pouvait pas la chopper. Ah, et pour ceux s'imaginant qu'elle était stupide, elle avait bien traduit le assistera en surveillera.

Megatron haussa d'un sourcil intrigué un brin surprit et agacé d'une tel réaction. Il prit une brève inspiration avant de reprendre recouvrant son calme, pour le moment en tout cas. "Je désire avoir un avis neuf"

Knockout regarda Megatron, après avoir regardé Lisitva, avec la forte impression d'être la balle dans une partie de Tennis. Et il nota, ou cru noter la rancœur dans la voix de Lisitva quand cette dernière suggéra a Megatron de lui montrer sa lame de près. Ne sachant comment réagir il préféra Oh miracle, garder le silence pour cette fois.

Et Lisitva le sentait bien que ce n''était que pour "le moment en tout cas" provoquant chez elle un murmure à peine audible et camouflé par la console de : "et moi je désire rester en vie... comme quoi, on ne peut pas tout avoir." Phénomène inattendu, Lisitva pouvait être prudente. Ce n'était pas de la peur, mais plus dû: j'ai franchement pas envie de m'approcher du bot qui va m'écraser dans 30 secondes.

Pensif, Knockout ne pu s'empêcher de murmurer distraitement "Tu n'es pas là seule à désirer que tu reste en vie" Et c'était l'une des raisons pour laquelle Knockout semblait ne pas trouver d'argument pour que Lisitva accepte de venir soigner le seigneur Megatron. Le souvenir de la lame du seigneur Decepticon à quelques millimètres de la gorge de la jeune femme était encore un peu trop frais dans sa mémoire.

Et pendant ce temps, l'humaine s'était retirée derrière la console. Calculant ses chances. L'équation était facile : Lisitva = blablas = colère de Megatron = mort. A moins qu'il ne revenait pour soutirer les dernières informations obtenu par Knockout? Elle était presque tenté de se rendre dans un " Bon, soyons rapide, menacez-moi, knockout livre lui mes secrets et ainsi je pourrais me remettre à bosser. Merci." D'un côté de la console, à une 10aine de métrés, il y avait la sortie. De l'autre, à 5m, c'était l'écoutille d'aération. certes sombre, noire... Bien espérons que si l'un des deux s'approchent, ce soit du côté de l'écoutille qu'elle puisse filer par la porte d'entrée dans un "j'ai vraiment besoin de cet outil! Et c'est un bon médecin sinon vous l'auriez déjà tué!" Oui, prudente, mais toujours grande gueule. D'ailleurs un autre murmure suivit le chemin du premier

"Vu comment il considère les compétences de Knockout. Pourquoi est-il encore entier? Ca manquait de rouge dans le Némésis? Le côta de minorité: rouge et voiture au milieu des avions violet/gris. Le mexicain du film en somme?"

Lisitva partageait souvent oralement le fil de ses pensées pour le plus grand amusement des scénaristes mais pas de l'auditoire. Pourtant à cet instant, n'importe quel guerrier Cybetronien dirait : Quelle Couard! Elle n'ose pas l'affronter!. Bein.. faites 1/10 de la taille de votre adversaire, n'ayez pas d'armures, pas d'armes , pas d'alliés et ne maîtrisez pas le terrain, je vous assure que vous verrez si vous feriez les kékés! Lisitva était une scientifique, pas une guerrière... cette situation était ridicule. Elle se laissa glisser au sol pour s'y asseoir adossée à la console et déclara haut, clair, patiemment et calmement.

" En simplifié et traduit dans votre langue : L'être humain a un organisme fragile. Le corps humains contient un circuit transportant un liquide rouge nommé sang. Ce sang transporte de l'oxygène qui permet à nos cellules de vivre. Pour propulser le sang dans ce circuit, il faut une pompe organique: le cœur. Le cœur est un muscle pouvant se contracter et avoir des faiblesses. Une trop grande frayeur peut arrêter cette pompe. Le sang ne circule plus. Les cellules s'éteignent. Le corps s'éteint. Comment croyez-vous que mon cœur réagit quand vous fracassez votre pied devant moi par surprise, manquant de m'écraser? Et cela n'est qu'un détail parmi tant d'autres. Je maintiens donc les conclusions de mon rapport ultérieur : vos attitudes, vos réactions, vos façons ne sont pas adaptées à la compagnie d'une race plus faible que vous. Même en vous maîtrisant, cela ne dure pas. Morte je suis inutile. Je peux faire un diagnostique mais je ne bougerais pas d'ici pour ma propre sécurité. S'il vous plaît. Si mes mots ont dû mal à vous atteindre, imaginez Shockwave faire cette analyse: vous allez tuer par mégarde un prisonnier dont vous n'avez pas encore exploité toute l'utilité. Vous l'écouteriez car cette conclusion est : LOGIQUE. "

Pour qu'une Russe couturée de partout suite aux expériences d'Holocauste, ayant foncée dans le nid des insecticons (chronologiquement, knockout a affronté le nid le second jours là, nous sommes après), crapahutant dans une autre dimension avec aisance, ayant éduquée un Thunderstruck et s'offrant des cuites avec Barricade, en arrive à ces conclusions, c'est qu'ils y avaient un léger souci de communication. Souci dont l'importance pouvait se mesurer par son attitude générale: 1) Elle préférait la sécurité qu'offrait une console à celle qu'aurait pu lui procurer un Knockout. 2) Elle dépensait sa salive pour expliquer de façon analytique ses réactions sans y adjoindre aucune trace d'humour. 3) Elle qui était si "curieuse de tout au dépit du danger" préférait dorénavant privilégier sa sauvegarde. 4) Jadis elle se serait pavanée car on lui donnait raison, maintenant elle préférait resté cachée. 5) Elle qui aurait sauté de joie à l'idée de trifouiller dans un Bot réputé comme refusant des soins n'eut qu'une réaction de crainte quand cette opportunité se présenta .6) Aucun compliment sur les fesses de Megatron.  Une lisitva cherchait juste à rester en vie et en un seul morceau dans l'espoir qu'une occasion de fuir du Némésis se présente. C'était comme appuyer sur un bouton On / Off. Jadis allumée / Dorénavant Éteinte. Un dresseur de fauve aurait pu dire : A trop utiliser le bâton, on rends l'animal craintif et sauvage, il sera prompt à l'attaque quand l'occasion se présentera. C'était exactement le cas pour Lisitva accentué par les petites trahisons de Knockout.

Megatron resta étonnamment stoïque faisant montre d’une maîtrise rare de soit, la raison était simple mais semblait encore échapper à l’humaine qui se cachait toujours derrière la console.

« Je vais donc m’exprimer d’une façon tout aussi compréhensible, je me moque de la mémoire de shockwave si tu avais été stupide tu n’aurais su l’exploiter et cela te vaut un traitement de faveur de la même manière que je laisse Knockout à ses cours illégales avec des humains. »

Un bruit métallique se fit entendre, tout proche de la console ou se trouvait lizitva venait d’être déposé. Elle pouvait d’ailleurs deviner de quoi il s’agissait.

« Tout décepticons sous mes ordres se doit d’être armé, je gage que la façon dont tu à arrête Smokescreen aurait été plus .. théâtral avec ceci. »

Il s’agissait bien du sabre laser de l’humaine, à portée de main. A trop mordre le dresseur, un tigre prenait le bâtons et si le bâton en devenait trop régulier, l’animal devenait craintif. L’un ou l’autre devait donc faire un pas, et, pour l’une des rares fois dans sa vie, c’est Megatron qui le fit.

« Tenez-moi au courant de quand vous serez prêt pour l’opération, gardez la priorité pour thundertrusk cela dit. »

Megatron se dirigea vers la porte et sortie sans rien ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knockout
Diva 1er Le Magnifique

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 30
Localisation : Zone démilitarisée entre Megatron et Lisitva ^-^

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
36/1000  (36/1000)
Compte: Principal
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Mar 1 Mai - 14:25

--- La Russie. Un pays aux habitants chaleureux ---

« iik! » fit Knockout, dans un couinement de souris, discret mais qui, dans le silence que venait laisser le seigneur Megatron en partant, retenti dans la pièce. « Seigneur Megatron! Je vous suis reconnaissant de votre générosité mais... Je dois élever une protestation! Menaçant ma vie, vous avez exigé que je livre des informations capitales sur Lisitva, ce que j'ai fait, mais maintenant elle va m'en vouloir à mort! Et puis j'ai cru que vous alliez la tuer aussi! Je l'ai blessée -ce que je ne voulais pas- en faisant ça! Et c'est une Russe! Avec une arme! Ne me laissez pas seul avec elle! Et ne me dite pas que c'est une humaine et que je vais pouvoir m'en sortir! C'est une russe! Pas une américaine! Les russes sont toujours les méchants dans les films! Ce n’est pas rien! Ce sont des malades! Ils n'ont même pas de routes dignes de ce nom! »

" KnooockOut?" Aurait pu ajouter un petit coeur à la fin de ce nom qu'elle dit amoureusement. Sauf que l'amour chez les russes... bein... chez les russes, pas besoin d'en ajouter plus.
Derrière Knockout, il y avait l'illustration de la bande son suivante :


A présent debout et au milieu de la pièce, Lisitva, tête basse, rabatit la capuche de son sweet noir à oreille de chat (combo  Badass Kawai ! Prends des Leçons GLam ! )  et alluma son sabre qui se teinta en mauve. Elle aurait préféré rose bonbon, mais là, elle n'était pas d'humeur.
" On dirait que tu as contrarié ton Seigneur pour qu'il te laisse seul ainsi avec moi? Ne serais-tu plus utile toi qui, d'après lui, fait de mauvais diagnostique?  A moins qu'il n'est comprit que je ne comptais plus rien te livrer comme information, mon amour? "
De la façon dont elle prononça mon amour, elle venait de régler le problème de réchauffement climatique.
Et comme il faut savoir travailler ses effets, ce fut lentement et en moulinant du sabre qu'elle s'approcha du Docteur.
" Petit .. petit... petit ... vient fait calin..."

"Herm... Lisitva, je tenais à te faire savoir que je suis profondément désolé..." commença Knockout, tout en reculant doucement à mesure que Lisitva avançait. "J'ai paniqué! J'ai cru qu'il allait te tuer!" se défendit-il... Puis, comme un cri de panique montant, il commença à dire, d'abord doucement, puis de plus en plus fort, à l'unisson d'Amalgamous dans sa tête : "C'est pas Solus! C'est pas Solus! C'est pas Solus!" Knockout se retourna alors et commença à fuir l'humaine, commençant par mettre une table d'opération entre elle et lui.

"Oh chic... la proie fuit... J'adore chasser." Fit-elle en se ... non, elle n'allait pas le poursuivre avant de s'assurer qu'il n'allait pas lui échapper. "Tu sais j'adore les films d'horreur, mais j'ai toujours trouvé les tueurs en série stupides de ne pas bloquer la porte". Prenant son élan en courant, elle se précipita vers la porte, bondit et planta dans le bouton d'ouverture ( elle est réparé la porte?) son sabre laser pour en détruire le mécanisme et la maintenir fermé. " Voilà qui est mieux. Maintenant à nous deux mon tendre et si .. attentionné amoureux. Et tu n'avais dire que tu étais obligé de révéler l'affaire du réacteur pour me sauver? Une affaire soulignant une certaine forme d’incompétence? Oui, sauvons Lisitva en montrant du doigt qu'elle a eut un souci avec Holocauste. Le rendant incapable de VOLER .... KNOCKOUT ." Elle s'approcha de nouveau et disparut sous la table d'opération. Une souris armée d'un sabre.

"J'ai pensé au premier truc qui me venait à l'esprit! Ne me tue pas!" dit Knockout, en montant sur la table comme une ménagère devant une souris. "Et ne me fait pas le coup du film d'horreur, on en a regardé plein ensemble, tu ne me fais pas peur!" fit-il, au mépris de l'évidence.

" D'accord."
Elle alla vers le contrôleur de hauteur de la table et l'abaissa pour qu'elle soit juste à Hauteur de sabre si elle tendait le bras.... Puis revenant, elle trancha un coin de celle-ci.
"Ouh je suis vilaine, je vais devoir tout réparer." Commenta-t-elle d'une voix enfantine et sadique, sa grande spécialité. "J'espère que tu restes bien au milieu, je continue..."

Knockout sauta de la table, se plaquant contre un mur avec violence, ce qui lui arracha un petit cri de douleur. Même si en vérité il s'agissait surtout d'une inquiétude pour sa peinture.
"Lisitva! Arrêtes ça tout de suite!" exigea-t-il... Ou supplia-t-il? Ce n'était pas bien clair. "Je n'ai jamais voulu ça! Et tu n'oserais tout de même pas me mutiler?!"

" Lisitva fait ça... Lisitva fait ci...  TU ME PRENDS ENCORE POUR TON ANIMAL? "

"C'EST PAS CE QUE J'AI VOULU DIRE! C'EST PAS CE QUE J'AI VOULU DIRE!" fit Knockout en se demandant comment ça se faisait qu'on n'avait jamais un phaseur sous la main quand on en avait besoin, essayant visiblement de passer quand même à travers le mur.

" JE SUIS DECEPTICON! "  Hurla-t-elle comme on aurait pu hurler "Je suis Sith" en se propulsant d'un bond, sabre tenu à deux mains pour trancher net le lien intime reliant Knockout à son rétroviseur. Se remettant en garde, elle s'apprêta à trancher à nouveau le sujet dans le vif. "Pour 11 jours encore" précisa-t-elle.

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIEEEE" fit Knockout d'une voix suraiguë, aux accents de peur et de douleur. Plongeant sur le côté, Knockout rampa à une vitesse impressionnante vers un placard de l'infirmerie, ouvrant la porte et s'y glissant avec une agilité commandée par la peur. "Comment as-tu osé me faire ça! Je n'ai même pas fini de vernir tes ongles! Et quand Megatron nous a menacé, j'ai réussi à ne pas déborder!"

Au passage, comme il rampait, elle en profita pour lui crever les pneus sous les pieds. "JUSTEMENT !!! Tu n'as pas FINIT de poser mon verni!!  TU as préféré, dès le départ de MEGATRON, me soutirer de nouvelles informations  pour sauver ta vie!  Tu les avais oublié mes ongles hein? "

"Mes pneus! Mes pneus! Mes pneuuuuuuuus!" se plaignit Knockout, sous le choc, avant de répondre à Lisitva : "Je ne les ai pas oublié! Laisse moi les finir! Mais arrête de me mutiler! Je préfère encore mourir...!"

"Ça peut s'arranger." Annonça la Russe tandis que la porte du placard rougissait sous le contacte brulant du sabre.

"JE NE VOULAIS PAS DIRE CA! JE NE VEUX PAS MOURIR!" fit Knockout en se recroquevillant dans un coin du placard.

Par le trou fait dans la porte, une tête dépassa : "HEy JoooNHY ? Viens voir papa !"

POC fit le bruit de la fléchette hypodermique tirée par Knockout de son coin de placard, toujours recroquevillé, et se plantant dans... Le front de Lisitva? Dans l'obscurité du placard, il n'était pas bien sûr...

L'humaine recula, retira la flèche, la regarda et prononça un " petit...joueur... " avant de s'écrouler au sol.

"Et c'est celle qui tient le sabre laser qui dis ça," fit Knockout, toujours sous le choc. Il poussa un soupir de soulagement, et commença à sortir de son placard... Avant de s'arrêter net. Regardant Lisitva, au sol au travers le trou, il s’aperçut que la fléchette avait atteint son front, la piqure bien visible.
Donc son crâne. Un os résistant. Sans muscle.
Il regarda son pistolet à fléchette. Il n'avait plus de fléchettes sur lui.
"SEIGNEUR MEGATRON AU SECOURS!!" Hurla-t-il, en se recroquevillant à nouveau dans son placard.

Lisitva, un peu sonnée, barbouillée, passa de sa positionb couchée à assise dans un : " Même po drôle."
Puis soupira un :  "Mais non Knockout, je ne suis plus en colère, vas-y sort... On va pas mêler de nouveau Megatron à nos affaires. Il a mieux a faire... bien qu'il n'y a plus de Starscream à taper. Allez, sort... " Insista-t-elle, le sabre éteins caché dans sa manche.

Un petit grincement se fit entendre, la porte du placard s'entrouvrit lentement... Avant de se refermer. "Je ne te crois pas. Je sais que tu es encore en colère et que tu vas t'en prendre à moi! Je t'ai blessée en révélant des choses sur toi et je n'ai pas fini de vernir tes ongles!" fit remarquer Knockout.

"Penses aussi que tu as insulté mon pays au passage. Tu finiras bien par sortir, j'attendrais. Oh ! j'ai mieux, je vais demander au Seigneur Megatron de revenir pour sa révision. Il demandera surement à te voir"  Knockout pu sentir tout le poids du sourire de Lisitva dans sa phrase. "SEIIIIGNEUUUUR MEGATRON? VENEZ LE SAUVER! J'EN PROFITERAI POUR FAIRE VOTRE REVISION... de façon professionnelle moi. Et pas comme un ambassadeur."

"...Oui bein à cause de ça, je ne peux pas découvrir ton pays d'origine..." marmonna Knockout, d'un ton légèrement boudeur. "Et je me sens très bien dans ce placard! De toute façon j'ai bien compris que j'étais NUL!" se révolta Knockout.

"D'accord. Je ne suis pas d'humeur à t'écouter geindre vu ce que tu m'as fait. Je me suis offerte aux Decepticons pour toi. Car tu étais seul sans Breakdown. Voilà le merci!"
Et tandis qu'elle parlait, elle attrapa une bouteille de Vodka y ajouta de goute d'Energon ( c'est fou ce qu'on peut trouver dans les infirmerie de Bots fréquenté par une Russe) , arracha un morceau de tissus de ses PROPRES vêtements, y mit le feu et balançant le cocktail par la porte.
"Me demandes pas ce que ça fait, je l'ignore. On va le découvrir à deux." Fit-elle en se plaquant contre l'encadrement de la porte, attendant avec le sabre.  Si elle mourrait, se serait en Russe! En vengeant son honneur!

Saviez vous que l'Energon était volatile? Lorsque Knockout reçu le cocktail Molotov customisé par une Russe psychopathe, il provoqua une petite explosion, tandis que le liquide, s'enflammait en même temps, arrachant surprise mais surtout douleurs au médecin Velocitronien. Toutes ses articulations s'enflammèrent, saturant ses récepteurs de douleurs.
Surgissant du placard a travers les porte qui avaient volés en éclat, il tomba plus loin, se tordant de douleur au sol, tandis que ses deux pneus rescapés éclataient, et que ses sièges se consumaient à l'intérieur, provoquant une fumée brune épaisse qui se propagea dans le laboratoire.

_________________

Images tirées de : Kock43 deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megatron
Regard qui tue en CDI

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 26/05/2017

FICHE PERSONNAGE
Cristaux:
0/0  (0/0)
Compte: Secondaire
Auteur de l'avatar:

MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   Mar 1 Mai - 17:16

La porte explosa volant et ricochant contre un point massif posté devant Lisitva "Votre couple à de quoi embraser les ardeurs" Déclara Megatron d'un calme olympien en activant le système anti incendie du laboratoire. Lisitva, se trouvant dans le poing du gladiateur, pouvait voir la porte de l'infirmerie passablement forcé. A croire que le champion de l'arène de Kaon avait aussi un coté buldozer à ses heures perdus.

"Knockout Knockout Knockout ... je constate qu'a trop jouer avec les secrets, tu finis par te brûler. Vous devriez savoir qu'un tel surmenage est mauvais pour votre santé Docteur" dit il au médecin décepticons qui s'éteignait en reposant Lisitva sur une servante de la table d'opération avant d'user de ce qui pouvait ressembler à un extincteur taille cybertronien le recouvrant d'une mousse malodorante, inconfortable et désagréable .. mais en cet instant, une douce caresse éteignant les flammes

La Fox-Ice fut surprise de ne pas prendre la déflagration. Rouvrant les yeux sur une très grosse mimine, elle ne trouva pas mieux à dire qu'un simple:" Merci Chef. " mais chez Lisitva, les phrases les plus courtes étaient les meilleures et souvent les plus sincères. Dans le poing fermé, l'humaine, hirsute et furibonde, les deux bras appuyés sur l'index géant, ne quittait pas des yeux Knockout, bien décidé à ne montrer aucune faiblesse. Quand a son attitude envers Megatron, il venait de lui éviter de prendre des coups -bien qu'elle avait déclenché la catastrophe- et à présent il la transportait d'un bout-à-l'autre de la pièce, autant dire, qu'après avoir récupéré son sabre et suite un tel traitement, elle risquait de se sentir comme une petite privilégiée. Le Gladiateur venait se s'acheter, certes à prix élevé, un animal de compagnie de luxe à multiples options, comme pouvoir vous sortir d'une autre dimension ou créer toutes sortes d'explosif à base de Vodka. Une fois posée sur la servante ( rien a voir avec une bonne), elle se permit de répondre.

" que vous voulez-vous. Nous nous consumons d'un amour passionné et torride ... et j'arrête de faire de l'humour pour me consacrer à soigner votre médecin, n'est-ce pas?"

"En priorité, ses compétences seront plus qu'utile pour aider thundertrusk, n'est-ce pas ?" déclara Megatron calmement, haussant un sourcil bright charisme +18 validé par la convention des grands méchants.

Ah, ce fameux jeu de sourcil, toujours aussi efficace sur la gente féminine et les manipulateurs en tout genre. Quand a savoir quelle branche avait le plus d'influence sur Lisitva, allez savoir. Toujours était-il qu'il lui arracha un sourire de type "gaga caramel fondu demandez moi n'importe quoi je dirais oui"

"Si ça intéresse quelqu'un, j'ai assez mal quand même" fit Knockout avec ironie et douleur dans la voix.

"J'espère que l'odeur de gomme brulé ne vous dérange pas trop? Sinon, merci de m'avoir sauvé mon seigneur. Je constate que ce fut un poil tard cependant. Je note donc que vernir les ongles de Lisitva fut un poil trop. Tout comme un certain cocktail molotov."

" C'est donc pour cela que j'ai envie d'un petit Drift?" En déduit Lisitva, au sujet de la gomme brûlée et en amatrice de course, un doigt caressant sa lèvre inférieure. Puis, elle reprit " Je ne me serais jamais permise de casser ce dont j'ai besoin. Vous pouvez en déduire que votre Médecin ne m'est d'aucune utilité pour soigner Thunder.... enfin si. Pour occuper les autres tandis que je soigne Thunderstruck. "

"Allons Knockout, tu pense sérieusement que tu n'a QUE ça à te reprocher ? Je te laisse méditer dessus pendant que vous vous occupez de soigner pleinement et parfaitement notre médecin de bord. Il est précieux après tout de pouvoir compter sur du personnel compétent"

Déclara Megatron avec un mince sourire de grand méchant maléfique parfaitement satisfait d'un correction bien administré. Il s'orienta alors vers la sortie marchant sur la porte pliée en deux qu'il avait arraché pour rentrer dans la pièce. Intérieurement il se dit qu'utiliser la flamme brûlante de ce couple à son avantage avait été une parfaite idée. D'autant plus qu'ils seraient moins enclins à se tripoter la polisheuse en publique

Tout dégoulinant de la mousse gluante de l'extincteur, Knockout se releva d'un bond, furibond. "TU AS VOULU ME TUER! TU m'aurais tué! J'ai voulu te sauver la vie et tu as bien failli me tuer si Megatron n'était pas intervenu! Non mais ça va pas?! Et tu m'as mutilé!" accusa Knockout d'un doigts mousseux. D'ailleurs, le médecin ressemblait à un bibendum en train de fondre en plein soleil ce qui atténuait d'autant sa (légitime?) colère.

Le départ du Seigneur des lieux fut saluer d'un diligent : " Il en sera donc fait ainsi." suivit d'un espiègle: "Et j’appelle des ouvriers pour la porte, mon Seigneur." Mais quand Knockout reprit du poil... de la ferraille du bot, Lisitva regarda son doigt, puis souffla dessus faisant s'envoler de la mousse dans l'optique de Knockout. " Évites d'hurler sur la femme qui va te réparer. C'est le B.A.B.A de la survie mon "amour" Ce mot était devenu cynique dans la bouche de la Russe.

"Je suis passé à deux doigts de la mort, j'ai le droit de hurler un peu!" protesta Knockout qui ajouta, en clignant de œil et essayant de se l'essuyer avec une main couverte de mousse et s'en mis d'autant plus
"Arrg! J'ai voulu te sauver. Parce que je t'aimes. Pourquoi crois tu que je t'ai laissé me mutiler alors que j'aime tant ma carrosserie..?"
Demanda Knockout qui en vérité hurlait en son for intérieur, sous le regard effaré d'Amalgamous qui avait pris une forme sans oreilles.

"Je savais que je t'avais blessée! Trahie. Et crois moi, ou pas, je m'en veux. Mais tu ne crois pas que tu es allée un peu loin? Espèce de... de... Russe!"

Lisitva eut une mine perplexe et indiqua d'un pouce une des tables d’opération semi-verticale du Laboratoire.

" Prends place là-bas. Je dois te réparer. Ordre de mon supérieur. Mais évites de me reparler d'amour. Cela me rends nerveuse car cela me rapelle une mésaventure récente. Un bot qui durant une année m'a courtisé pour me soutirer un maximum d'informations qu'il livrait à son chef pour s'acheter de la tranquilité et éviter ainsi de devoir donner ses propres secrets quant il le contrariait. Il va de soit que je me suis vengée et chose amusante, il osa me le reprocher. Comme quoi, certains se croivent toujours au-dessus des autres. "

Alors que Knockout s'efforçait d'enlever la mousse, il s'interrompit, bras ballant, le regard meurtri. "Je vais me réparer seul. Je commence à avoir l'habitude." dit le médecin, en se dirigeant vers un coin du laboratoire pour récupérer quelques outils. "Le premier secret que j'ai révélé à Megatron..." Knockout se rendit compte de ce qu'il venait de faire. Elle avait raison. Et il ne pouvait pas le lui dire. Pas sans la permission de Megatron. Hors, essayer de recoller les morceau quand on est mort est assez difficile.

" Tu as raison, il est temps que j'arrête de mentir. C'est mauvais pour mon teint. Et puis. Tout ça c'est bien gentil, mais là je t'ai juste menti. C'est quoi la punition si je manque de te tuer? Tu vas détruire la moitié de la planète? Donc j'imagine que si tu es rejeté par le sénat tu va faire quoi? Déclencher une guerre? Ajouter de l'energon noir dans le coeur de Primus? Exporter ta rancœur sur d'autre planète? Je t'assure, si je te surprend à donner des leçons de morales à Megatron, je te rappelle que tu as failli m'immoler pour un mensonge! Mais... Même pas en fait! Pour une vérité que j'ai eut le malheur de lancer dans ma panique!" Puis n'en pouvant plus, alors que les derniers morceaux de mousses tombaient : "Mes rétroviseurs! Ma peintuuuure! Mes pneus! Mes pneuuus... Je ne peux plus rouler! Je suis un vélocitronien et je ne peux plus rouler. Quel honte. J'ai moins de roues que Stormstreet! Arrrrrrrrg!"

Knockout était dans un état... Lamentable. Sa peinture était brulée par endroit et avait une apparence d'arc en ciel à d'autre, à cause de la chaleur, de l'alcool et de l'Energon. Les brûlures étaient principalement superficielles, mais certaines articulations avaient un vilain aspect. D'ailleurs, les plus observateurs pouvaient voir qu'il faisait tout son possible pour cacher un léger boitement. Ses rétroviseurs étaient... Absents et il ne restait de ses roues que de tristes lambeau sur des jantes déformées. Knockout s'assit finalement sur la table de médecine et regarda Lisitva en déclarant d'un air un peu trop théâtrale :

"Vas-y! Termine ce que tu as commencé! Achève moi! De toute façon plus personne ne voudra poser le regard sur moi! D'ailleurs, ne me regarde pas! Je suis hideux!"

" Ca risque d'être folklo' si je dois t'opérer sans te regarder... mais si c'est ton choix. " Plaisanta une Lisitva en roulant des yeux alors qu'elle venait de descendre de la servante. Elle aurait dû penser : hey? mais Megatron m'a sauver la vie? Mais Knockout avait un don pour accaparer auditivement et mentalement le moindre espace dans ses pensées.

"Mets-toi sur le ventre, je vais te démonter les jantes. Et puis arrêtes de te plaindre, moi je n'ai qu'1 main 1/2 de verni et je n'en fais pas toute une révolution! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y'en a qui sont vernis...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'en a qui sont vernis...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transformers Prime RPG :: Lieu pour RP :: -Le Némésis- :: -Labo & Infirmerie--
Sauter vers: